Simulation de rachat de crédits et regroupement de crédits : comparez les meilleures offres !

Le rachat de crédits est une solution qui vous permet de rassembler tous vos crédits en un. Pratique et intéressant pour de nombreux foyers qui connaissent des difficultés financières ou souhaitent optimiser leurs prêts.

Simulateur de rachat et regroupement de crédits

Qu’est-ce que le rachat de crédits ?

Le rachat de crédits est une forme de crédit qui consiste à rassembler plusieurs prêts en cours de remboursement en un seul. Autrement dit, vous ne remboursez vos différents emprunts qu’en une seule mensualité à verser chaque mois. Accordé par une banque ou par un organisme de prêt, le rachat de crédits a pour avantage de permettre à un particulier ou à un professionnel d’étaler sa dette afin de mieux la rembourser et ainsi de réduire ses mensualités ; en outre, un seul versement simplifie la gestion des virements bancaires et réduit le coût des frais de dossiers. Avec un seul référent, l’emprunteur peut gérer le suivi de ses comptes de manière plus simple et plus claire ; les ménages qui ont des difficultés à rembourser leurs crédits trouvent un intérêt certain à cette opération.

Tout le monde peut souscrire un contrat de rachat de crédits ; il représente une aide concrète pour les personnes en situation de difficulté financière et il permet d’éviter d’être fiché en tant qu’interdit bancaire auprès de la Banque de France.

En résumé, à quoi sert le rachat de crédits ?

  • À regrouper les crédits : au lieu de rembourser plusieurs emprunts auprès de plusieurs organismes différents, vous ne remboursez qu’une seule mensualité et vous n’avez qu’un seul interlocuteur. Ainsi, cet avantage pratique facilite le suivi de vos finances.
  • À réduire vos mensualités : le rachat de crédits vous laisse la possibilité de payer la même somme en la remboursant plus rapidement, ou bien, en cas de difficulté à boucler les fins de mois, de payer des mensualités plus faibles, mais sur une période plus longue. Ainsi, cet avantage vous permet de vivre un peu plus confortablement chaque mois en réduisant la part de vos versements.
  • À réduire le taux d’endettement : d’ordre général, votre taux d’endettement (la part de vos dépenses obligatoires par rapport à celle de vos revenus) ne doit pas dépasser 33 %. Le rachat de crédits peut vous permettre de le réduire et ainsi de faciliter vos actions auprès de votre banque. Ainsi, cet avantage vous permet de bénéficier d’un nouvel emprunt en cas de coup dur ou d’un besoin rapide de véhicule ou de travaux.

Les différents types de rachat de crédits

Le rachat de crédits immobilier

Opter pour un rachat de crédits immobilier peut être particulièrement avantageux lorsque les taux d’intérêt des crédits, qui fluctuent en permanence, sont inférieurs au taux pratiqué lorsque l’emprunt a été contracté. L’emprunteur peut ainsi bénéficier d’une réduction de son crédit, en coût et en durée.

Le rachat de crédits immobilier permet également d’alléger les mensualités sous certaines conditions :

  • Si le taux d’intérêt est inférieur d’un point au minimum au taux d’intérêt d’origine lors du premier tiers de remboursement du crédit.
  • Si le taux d’intérêt est inférieur de deux points au minimum au taux d’intérêt d’origine pendant les deux tiers restants du remboursement de crédit.

Dans le cas d’un rachat de crédits, la période de remboursement des nouvelles mensualités est comprise entre 5 et 30 ans.

Le rachat de crédits automobile

Ce type de crédit, souscrit auprès de la banque, d’un organisme de crédit spécialisé ou directement auprès du concessionnaire automobile, peut s’appliquer à un véhicule neuf ou à un véhicule d’occasion sans distinction.

L’emprunteur regroupe toutes les modalités en une seule mensualité d’emprunt, pour un montant inférieur puisqu’il est prolongé sur la durée.

Par ailleurs, le rachat de crédits automobile présente un point particulier non négligeable. En effet, si le véhicule de l’emprunteur est volé ou détérioré, la somme remboursée par l’assureur peut contribuer à rembourser le crédit.

Le rachat de crédits à la consommation

Un rachat de crédits à la consommation inclut toutes les formes de crédit à la consommation : crédit auto, crédit renouvelable ou affecté, crédit personnel, etc. L’emprunteur peut demander à la banque ou à un organisme de prêt de rassembler tous ou plusieurs de ses crédits en un seul, quelle que soit leur forme et leurs modalités.

Ce type de crédit est intéressant pour les foyers qui cumulent plusieurs emprunts, même pour des sommes modiques. En effet, l’organisme rachète tous ses crédits et lui propose donc un taux global après rachat qui peut être jusqu’à trois fois plus faible que ceux pratiqués par les crédits revolving.

Le rachat de crédits du surendettement

Si vous avez des difficultés à rembourser vos crédits et que vos demandes de rachat de crédits ont été refusées par plusieurs banques et organismes de prêt, vous pouvez faire une demande de rachat de crédits de surendettement auprès de la Commission de Surendettement. Cette procédure est gratuite et vous permet de bénéficier d’une solution de la Banque de France pour éviter le risque de surendettement.

Rachat de crédit : comment ça se passe ?

Pour procéder à un rachat de crédits, vous pouvez démarcher votre banque, d’autres banques et/ou des organismes de crédit ; attention toutefois, rien ne vous garantit de bénéficier de taux intéressants. N’hésitez pas à utiliser des comparateurs en ligne, vous découvrirez ainsi les offres d’organismes et de banques en ligne, bien souvent plus attractives et intéressantes. Sachez en effet que chaque prêteur est libre d’appliquer les taux d’intérêt qu’il souhaite.

Pour profiter d’un rachat de crédits, vous devrez présenter les pièces suivantes à votre organisme prêteur, quelle que soit sa nature :

  • Votre état civil
  • Un état complet de vos revenus, avec vos trois derniers bulletins de salaire au minimum, votre contrat de travail, votre avis d’imposition, etc.
  • L’état complet de vos charges annexes et factures mensuelles et annuelles
  • Votre taux d’endettement, dont le calcul ne doit pas dépasser 33 % de vos revenus
  • Votre patrimoine immobilier et votre éventuel acte d’achat.

Tout prêteur, banque ou organisme de crédit, se doit de connaître en effet votre situation financière avant de vous accorder un rachat de crédits.

Le rachat de crédits, pourquoi pas ! Mais à quel prix ?

Si le rachat de crédits peut être très avantageux pour les ménages aux revenus modérés ou qui connaissent des difficultés financières, certains facteurs peuvent ajouter des frais aux mensualités :

  • L’ajout d’une assurance crédit de type assurance décès invalidité
  • Les frais de la banque, de l’organisme de prêt ou de courtier
  • L’ajout d’une garantie bancaire

En outre, si les mensualités sont allégées et échelonnées sur une durée plus importante, le montant final remboursé sera supérieur au montant initial. Par ailleurs, le taux peut être fixe ou variable. Fixe, il permet à l’emprunteur de payer les mêmes mensualités tout au long de la durée de l’emprunt, mais celui-ci ne profitera pas des baisses du marché. Variable, il fluctue avec les variations du marché, mais les mensualités sont incertaines. Il convient donc de bien réfléchir au préalable pour opter pour la meilleure solution.

Sachez que toute banque ou organisme de prêt auprès duquel vous sollicitez un rachat de crédits est susceptible de vous demander de remplir un questionnaire de santé, tout risque médical pouvant faire augmenter le montant des mensualités. Par ailleurs, il est presque impossible de contracter un rachat de crédits après 75 ans en raison des mêmes risques.

En conclusion, le rachat de crédits n’est pas toujours intéressant. Dans certaines situations, il est préférable de conserver ses contrats, notamment lorsque les taux sont plus bas. En outre, si vous versez des mensualités moindres, vous devrez également payer plus longtemps. Par ailleurs, souscrire à certains crédits vous permet de profiter de certains avantages fiscaux, que vous perdriez en procédant au rachat de crédits. En somme, le rachat de crédits se réfléchit et se calcule, selon chaque situation et chaque besoin.

Renseignez-vous, démarchez, comparez, étudiez, réfléchissez et… à vous de jouer !