Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Rachat de crédits : comparez les meilleures offres de regroupement de crédits ! > 5 informations essentielles à connaitre sur le rachat de crédit

5 informations essentielles à connaitre sur le rachat de crédit

5 informations essentielles à connaitre sur le rachat de crédit

Faire racheter ses crédits ne s’improvise pas. Il convient de bien se renseigner sur cette opération avant de se lancer.

Vous souhaitez recourir au rachat de crédit pour rassembler vos prêts en cours de remboursement au sein d’un même contrat, réduire vos mensualités et gagner en pouvoir d’achat ? Voici 5 informations essentielles à connaître sur le regroupement de prêts.

1 - Le rachat de crédit ne doit pas être confondu avec la renégociation

Le rachat de crédit et la renégociation permettent de mieux gérer son budget. Toutefois, il s’agit d’opérations bien distinctes.

Le rachat de crédit consiste à souscrire un nouveau contrat rassemblant tout ou partie des prêts contractés par l’emprunteur. L’opération peut porter sur des crédits immobiliers et/ou des crédits à la consommation. Dans ce cas, l’établissement bancaire d’origine cédera les créances de prêt au nouvel établissement, ce dernier se portant acquéreur de la dette du souscripteur. En faisant racheter ses crédits, celui-ci vise un taux d’intérêt plus intéressant et donc des mensualités plus faibles ou une durée de remboursement plus courte.

La renégociation consiste à demander à sa banque actuelle de réévaluer le taux d’intérêt appliqué à la baisse. Cette renégociation peut être plus ou moins facile à obtenir, selon la politique de l’établissement. Pour mettre toutes les chances de son côté, il est donc conseillé de bien préparer ce rendez-vous en rassemblant tous les documents relatifs au prêt en cours et à sa situation actuelle.

Ainsi, il peut être utile de recourir au rachat de crédit si la banque actuelle refuse de renégocier le prêt en cours et/ou en présence d’au moins deux crédits. Finalement, le rachat de crédit a pour but de changer le taux actuel et éventuellement la durée du prêt alors que la renégociation permet de baisser le taux nominal du crédit en cours.

2 - Le rachat de crédit présente de nombreux avantages

La deuxième information essentielle à connaître sur le rachat de crédit concerne les avantages qui y sont liés.

Si vous avez souscrit des crédits auprès de différents organismes, il peut être intéressant de les regrouper afin de n’avoir plus qu’une seule mensualité et un seul interlocuteur. En effet, il est possible d’obtenir des remboursements plus raisonnables grâce à un allongement de la durée du crédit.

Le rachat de crédit permet aussi d’abaisser son taux d’endettement grâce à un taux de prêt unique, avec à la clé une hausse immédiate du pouvoir d’achat.

Enfin, il peut être judicieux de faire racheter ses prêts en cours pour inclure dans l’opération une trésorerie supplémentaire qui servira à financer un projet quelconque ou à faire face à une situation exceptionnelle.

3 - Le rachat de crédit n’est pas gagnant dans 100 % des situations

Malgré les avantages qu’il présente, le regroupement de prêts n’est pas gagnant dans 100 % des situations. Il faut savoir que, dans certains cas, il entraîne une augmentation générale du montant à rembourser.

De plus, les frais liés au rachat de crédit sont nombreux :

  • Les frais de sortie ou indemnités de remboursement anticipé (IRA) : 3 % du capital restant dû ou 6 mois d’intérêts ;
  • Les frais de dossier : entre 1 et 7 % du montant racheté ;
  • Les frais de garantie liés à la souscription du nouveau prêt : variables en fonction des établissements ;
  • Les frais d’assurance (prêts immobiliers) ;
  • Les éventuels frais de courtage.

Par conséquent, le rachat de crédit doit être envisagé avec prudence par les emprunteurs car il n’est pas toujours rentable.

4 - Le rachat de crédit doit être anticipé

Plusieurs conditions doivent être remplies pour s’assurer de la rentabilité de l’opération. D’abord, le rachat de crédit doit être réalisé dans le premier tiers de la durée du prêt, période pendant laquelle l’emprunteur s’acquitte de la majorité des intérêts dus à la banque. Par exemple, pour un crédit sur 25 ans, l’opération devra être effective avant la 8ème année. Ensuite, la différence entre le taux actuel et celui proposé par la future banque doit être comprise entre 0,7 % et 1 %. Cette estimation dépend surtout de la somme empruntée et de la durée de remboursement.

Si vous ne souhaitez pas passer à côté d’une opportunité, vous pouvez recourir à un simulateur de rachat de crédit en ligne. Cet outil s’utilise simplement en renseignant plusieurs informations (capital emprunté, capital restant dû, mensualités, durée d’emprunt, situation professionnelle et personnelle). Le résultat s’affiche en moins de deux minutes et permet de connaître le coût total de l’opération.

Un grand nombre d’emprunteurs font l’impasse sur la simulation en ligne. Pourtant, cette étape s’avère indispensable pour éviter les mauvaises surprises par la suite.

5 - Le rachat de crédit peut être mis en place avec l’aide d’un courtier

Les banques ne sont pas les seuls établissements à proposer des offres de rachat de crédit. Il est tout à fait possible de se tourner vers un organisme spécialisé dans ce type d’opération.

Si vous souhaitez gagner du temps et être accompagné tout au long de la souscription, vous pouvez faire appel à un courtier en rachat de crédit. Passer par cet intermédiaire permet de bénéficier de son réseau de partenaires étendu et ainsi d’obtenir des offres susceptibles de correspondre parfaitement à ses attentes.

En recourant à ses services, l’emprunteur gagne également un temps précieux. Il faut dire que le courtier se charge de prospecter les organismes prêteurs en procédant aux divers contacts téléphoniques et élabore le montage du dossier. Toutes ces étapes sont faites en respectant le cadre réglementaire imposé par le Code de la consommation.

Autre avantage : le courtier partage son savoir-faire, ses connaissances du marché et des règles juridiques en vigueur. Il ne faut pas oublier que des opérations peuvent réclamer une réelle expertise pour être menées à terme. Dans ce cas, le courtier semble être l’intermédiaire idéal.

Pour conclure, faire appel à un courtier ne vous engage à rien et peut vous faire profiter de nombreux avantages. N’hésitez pas à solliciter les services de ce professionnel.

 
 

Simulation Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers