Simulation crédit immobilier sans apport : comparez les meilleures offres de prêt immobilier !

Tout le monde ne dispose pas d’un apport personnel ; il peut être très faible, nul ou bien destiné à d’autres projets. Sachez qu’il existe des solutions pour vous permettre de contracter un crédit immobilier sans disposer d’apport. Nos experts vous donnent les solutions pour y parvenir.

Simulateur de prêt immobilier sans apport

Si vous souhaitez devenir propriétaire, il vous faudra constituer un dossier d’emprunt auprès d’une banque. La plupart des organismes financiers de prêt auront besoin de vous voir disposer d’un apport personnel pour être rassurés, de préférence d’un montant intéressant.

Qu’est-ce que l’apport personnel ?

La plupart des banques et organismes de crédit exigent un apport personnel d’une valeur équivalente à au moins 10 % du montant de l’emprunt pour vous accorder un prêt immobilier. Tout prêteur est libre d’appliquer les taux, les montants et les exigences qu’il souhaite en lien avec le crédit et l’apport. Pour se protéger, une grande majorité n’accepte pas les clients emprunteurs qui n’en disposent pas.

Mais qu’est-ce que l’apport personnel exactement ? Il s’agit d’une somme d’argent dont un emprunteur dispose. Cette somme peut être le résultat d’une épargne constituée à partir d’économies, de fonds placés sur un livret, d’un héritage ou encore d’une donation. Cette somme est un apport à partir du moment où l’emprunteur s’engage à ce qu’elle participe au financement de sa future propriété.

Ainsi, si vous décidez d’acheter ou de construire un bien immobilier d’une valeur de 200 000 euros, la banque peut demander un apport de 10 %, soit de 20 000 euros. En conséquence, elle ne finance que les 180 000 euros restants. Cet apport prouve à la banque que vous êtes un emprunteur de confiance, soit parce que vous êtes capable d’épargner, soit parce que vous savez placer judicieusement une somme héritée.

Toutefois, tous les emprunteurs ne disposent pas d’un apport. Dans ce cas, des solutions d’emprunt sont possibles pour parvenir à concrétiser tout de même vos rêves.

Comment obtenir un prêt immobilier sans apport ?

Le profil idéal de l’emprunteur sans apport personnel

Pour pouvoir emprunter sans apport personnel, vous devez inspirer confiance à la banque ou à l’organisme de prêt. Voici quel est le profil attendu.

  • Le profil de l’emprunteur : les banques préfèrent accorder un prêt sans apport à un emprunteur jeune, de moins de 40 ans, et primo-accédant, autrement dit qui souhaite acquérir son premier bien immobilier. Idéalement, celui-ci peut justifier d’une situation personnelle stable, de préférence matrimoniale, et d’un CDI.
  • Le profil bancaire : si vous ne disposez pas d’apport, la banque sera exigeante sur votre situation bancaire. Il convient de justifier d’un historique parfait, sans découverts ni accumulation de prêts, d’une situation financière actuelle irréprochable, notamment vis-à-vis d’autres banques, et d’une absence d’endettement et d’interdit bancaire. Enfin, si vous pouvez justifier de revenus stables et réguliers et de dépenses mensuelles correctes, c’est encore mieux !
  • Le taux d’endettement : pour qu’une banque accepte de vous accorder un prêt immobilier sans apport, votre situation financière doit être stable et bonne. La banque vérifiera que vous sachiez gérer votre budget et que vous disposiez d’un montant suffisant pour vivre et pour rembourser votre prêt. Ce calcul se fait sur la base des revenus, desquels on déduit le montant du loyer et des différentes mensualités obligatoires. Un taux d’endettement de 33 % ne sera pas accepté par la banque ou l’organisme de crédit.
  • Le type de bien souhaité : la banque doit être certaine que vous souhaitez investir dans un bien immobilier correspondant à vos moyens et dont la revente puisse être profitable.

Comment obtenir son prêt sans apport personnel ?

Voici quelques conseils pour vous aider à obtenir un prêt immobilier sans apport personnel.

  • Obtenir la confiance de la banque : pour ce faire, présentez votre situation personnelle et financière de la manière la plus claire et complète possible. Fournissez un dossier complet comprenant vos relevés de comptes, votre avis d’imposition, vos bulletins de salaire, etc. De même, votre projet immobilier doit être fiable et viable. Enfin, soyez franc et honnête. Inutile de mentir à votre banquier ; s’il le découvre, la situation peut être bien plus embêtante pour vous que pour lui et conduire à l’annulation de votre crédit immobilier !
  • Prendre le temps de comparer les banques et leurs offres : étudiez les offres des banques et comparez-les. Évitez de solliciter celles qui n’accordent aucun prêt immobilier sans apport personnel, vous perdriez votre temps. Comparez les taux proposés par les plus intéressantes, ou bien faites appel à un courtier afin qu’il s’en charge pour vous.
  • Envisagez les prêts complémentaires : il existe des prêts complémentaires destinés à vous aider à vous constituer un petit apport personnel, du type Prêt à taux zéro (PTZ), prêt conventionné, crédit 1 % logement, PAS, etc.
  • Disposer d’une caution, ou garant, de confiance : si vous souhaitez vous donner plus de chances, proposez à un proche de se porter caution pour vous. Évidemment, lui aussi devra pouvoir justifier d’une bonne situation bancaire pour réellement inspirer confiance, mais cette option peut être un véritable plus, sans véritablement engager le garant.
  • Contracter une bonne assurance emprunteur : pour limiter les risques en cas de non-remboursement de votre prêt immobilier, la banque exigera que vous contractiez une assurance emprunteur. De nombreux organismes peuvent vous en proposer une, tournez-vous vers le prestataire et vers l’offre qui vous convient afin d’inspirer confiance et de rassurer votre banque. Si un autre organisme vous fait confiance, c’est un plus !
  • N’hésitez pas à vous tourner vers les banques en ligne pour souscrire votre crédit immobilier, ou chez un organisme assureur en ligne pour l’assurance emprunteur. Ces prestataires sont tout aussi dignes de confiance que les banques et assurances ayant pignon sur rue, mais leurs frais sont généralement moins élevés, leurs offres plus attrayantes et ils sont moins regardants sur l’existence d’un apport personnel. En outre, faites des simulations de crédit en ligne ; c’est gratuit, sans engagement et d’une aide intéressante pour avoir une bonne idée de vos possibilités et pour mieux négocier auprès des banques que vous démarcherez !

Quel est l’intérêt des banques pour le crédit sans apport personnel ?

Si l’apport personnel était autrefois systématiquement exigé en raison de son image rassurante, de plus en plus de banques et d’organismes financiers sont aujourd’hui ouverts à accorder des prêts immobiliers à des personnes ne bénéficiant pas de cette somme d’argent. Si l’emprunteur est mieux protégé, les banques le sont aussi et se montrent moins frileuses à autoriser un emprunt. Ainsi, de nombreux ménages modestes ont pu accéder à la propriété sans apport, à l’image de nombreux autres chaque année.

Si vous pouvez présenter un dossier solide et de confiance, les banques y trouvent un intérêt. Les conditions d’emprunt ont été assouplies ; certes, la protection des banques n’est pas aussi forte, mais cette souplesse leur permet de contracter de plus en plus d’emprunts et donc d’y gagner. La plupart des foyers modestes honorent leur dette et l’assurance emprunteur est là pour combler le manque en cas de problème.

En revanche, ne soyez pas surpris si votre dossier est plus long à traiter. Un emprunt immobilier sans accord est basé sur l’étude d’un dossier solide, donc fourni, ce qui demande davantage de temps d’étude. Soyez patient et restez confiant !

Vous connaissez désormais les solutions possibles pour obtenir un crédit immobilier sans apport personnel. À vous de jouer !