Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du rachat de crédits > Divorce et rachat de crédit : comment ça se passe ?

Divorce et rachat de crédit : comment ça se passe ?

Divorce et rachat de crédit : comment ça se passe ?

Depuis 20 ans, le nombre de divorces est en constante augmentation en France touchant toutes les catégories d’âge et socioprofessionnelles. Dans ce type de situation, un rachat de crédit est-il envisageable ?

Le divorce induit de nombreux changements dans la vie des époux puisqu’il nécessite de partager ou de vendre les biens acquis en commun par l’intermédiaire d’un éventuel crédit. Calculées sur la base des deux salaires, les mensualités peuvent d’ailleurs peser lourdement sur le budget de l’un des conjoints, d’où l’intérêt de mettre en place un rachat de crédit.

Divorce : le principe du rachat de soulte

Le rachat de soulte consiste pour un emprunteur à racheter à son conjoint la part d’un bien qu’il détient avec lui. La soulte désigne ainsi la somme qu’il devra lui verser pour conserver le bien acquis en commun et en devenir l’unique propriétaire. Dans le cadre d’un divorce conflictuel, il est vivement conseillé de faire appel à un agent immobilier ou un notaire pour estimer la valeur du bien immobilier.

Pour financer le rachat de soulte, il est possible de souscrire un crédit auprès d’une banque. Cette opération est généralement assimilée à un prêt immobilier classique. La banque observera notamment le taux d’endettement de l’emprunteur qui ne devra pas dépasser 33 % pour préserver son niveau de vie actuel. Ses relevés bancaires seront également étudiés pour vérifier la présence d’un éventuel découvert bancaire. Pour obtenir un crédit au meilleur taux, il peut être judicieux de faire appel à un courtier.

Comment faire un rachat de crédit suite à un divorce ?

Le rachat de crédit est une opération bancaire qui vise à regrouper plusieurs prêts en un seul. Il peut justement être mis en place lorsqu’un conjoint ayant déjà d’autres crédits conso en cours a souscrit un nouveau prêt destiné à financer un rachat de soulte. Le regroupement de crédit offre plusieurs avantages à l’emprunteur :

  • Une baisse des mensualités : les crédits souscrits sont regroupés en un seul prêt associé à une mensualité unique réduite. En contrepartie d’un allongement de la durée d’emprunt, le souscripteur regagne ainsi du pouvoir d’achat.
  • Un seul interlocuteur : au lieu d’avoir plusieurs prélèvements opérés par des organismes différents, l’emprunteur n’a plus qu’une seule mensualité à régler auprès d’un interlocuteur unique. Cela lui permet d’y voir plus clair dans ses finances.
  • De meilleures conditions de financement : lorsqu’il est mis en place dans un contexte de taux bas, le rachat de crédit permet de réaliser des économies significatives.
  • Le financement d’un projet supplémentaire : il est possible, pour le conjoint qui recourt à cette opération, d’y inclure une trésorerie supplémentaire destinée à financer des travaux, un voyage ou encore une voiture.

Ainsi, les emprunteurs divorcés ou en instance de divorce peuvent faire racheter leurs crédits en fournissant plusieurs pièces justificatives comme le jugement de divorce, les derniers relevés bancaires, l’acte justifiant l’éventuel rachat de soulte, la copie des contrats de prêt… Ces documents permettront au prêteur d’étudier votre dossier et de vous faire une proposition de rachat de crédit adaptée. N’hésitez pas à faire plusieurs demandes auprès d’organismes différents pour bénéficier des meilleures conditions de financement.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur de Rachat de Crédits
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers