Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du rachat de crédits > Rachat de crédits immobilier et crédits conso : comment bien négocier ?

Rachat de crédits immobilier et crédits conso : comment bien négocier ?

Rachat de crédits immobilier et crédits conso : comment bien négocier ?

Le recours au rachat de crédit peut concerner un prêt immobilier et un ou plusieurs crédits conso. Dans les deux cas, il est possible de négocier les conditions de souscription.

Qu’il s’agisse d’un rachat de crédit immobilier ou d’un rachat de crédits conso, cette opération sera plus avantageuse pour l’emprunteur qui parvient à négocier le taux d’intérêt, les frais de dossier du nouveau prêt et l’assurance emprunteur. Nos conseils pour bien négocier son rachat de crédit.

En quoi consiste le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est une opération financière qui consiste à regrouper plusieurs crédits existants en un seul. En contrepartie d’un allongement de la durée d’emprunt, le souscripteur bénéficie d’une baisse des montants des remboursements mensuels. Autrement dit, le rachat de crédit revient à échanger une dette trop lourde à court terme contre une dette plus importante à long terme.

Cette opération présente plusieurs avantages pour l’emprunteur : une gestion des finances simplifiée, une diminution du taux global d’endettement, la possibilité de bénéficier d’un taux plus avantageux. Attention cependant à bien évaluer le coût total du rachat de crédit qui contraint l’emprunteur au paiement de certains frais (indemnités de remboursement anticipé, frais de dossier, frais de garantie…).

Négocier le taux d’intérêt

La négociation d’un rachat de crédit porte sur les mêmes points qu’un crédit classique. Ainsi, l’emprunteur a tout intérêt à faire racheter ses dettes à un taux inférieur au précédent. En effet, plus le taux est bas, moins le coût de l’opération sera élevé. La négociation du taux du rachat de crédit lors d’une période favorable permet de réaliser d’importantes économies. Pour mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à mettre en avant votre profil et éventuellement à rapatrier certains livrets d’épargne ou autres produits bancaires.

Négocier les frais de dossier

Les frais de dossier varient en fonction des organismes bancaires et ne peuvent être exigés qu’après la signature du contrat de rachat de crédit. Echelonnés sur toute la durée de remboursement, ils peuvent représenter entre 1 et 7 % du montant des crédits rachetés. Ces frais font partie des points négociables. La banque peut décider de les rogner ou de les ramener à un niveau symbolique.

Négocier l’assurance de crédit

Si l’assurance est facultative en cas de rachat de crédits conso, elle est incontournable avec un prêt immobilier. Effectivement, cette assurance garantit au prêteur de récupérer le capital restant dû en cas de décès, d’invalidité ou encore d’incapacité de l’emprunteur. L’assurance de prêt peut représenter jusqu’à 30 % du coût total du crédit. Pour abaisser son coût, il peut être judicieux de faire jouer la concurrence en utilisant un comparateur en ligne gratuit et sans engagement. Pour rappel, depuis la mise en place de la loi Lagarde, il est possible de souscrire une assurance de prêt différente de celle proposée par la banque à condition de respecter le principe d’équivalence des garanties.

Sachez qu’un courtier peut également vous aider à négocier votre rachat de crédit immobilier ou conso. Ce professionnel maîtrise parfaitement les leviers de la négociation.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de rachat de crédits
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers