Quelles conditions pour un rachat de crédit ?

Quelles conditions pour un rachat de crédit ?

Vous souhaitez faire racheter vos crédits ? Découvrez quelles sont les conditions imposées pour mettre en œuvre cette opération.

Vous remboursez un crédit immobilier et/ou plusieurs crédits à la consommation ? Si vous connaissez des difficultés de remboursement certains mois, il peut être judicieux de recourir au rachat de crédit. Voici toutes les informations nécessaires, à commencer par les conditions exigées par les banques.

Définition du rachat de crédit

Lorsqu’un particulier a contracté plusieurs prêts et souhaite réduire ses mensualités, le rachat de crédit se présente comme une solution intéressante.

Également sous le nom de « restructuration de crédit », le rachat de crédit consiste à regrouper plusieurs prêts existants en un seul et nouveau prêt pour en diminuer la mensualité globale. Les emprunteurs qui recourent à cette opération peuvent ainsi adapter leur charge de remboursement mensuelle à leurs revenus et charges. En contrepartie, ils s’endettent sur une durée généralement supérieure à celle des crédits structurés.

En pratique, le rachat de crédit peut prendre deux formes (immo ou conso) selon la présence et le poids du ou des prêts immobiliers dans le total des crédits à racheter. Quelle que soit la nature du nouveau prêt proposé, l’établissement prêteur doit présenter à l’emprunteur le taux annuel effectif global (TAEG) qui y est associé.

Pourquoi solliciter un rachat de crédit ?

Le rachat de crédit donne la possibilité aux emprunteurs de définir avec la banque les conditions du nouvel emprunt unique et notamment le taux d’intérêt, la durée d’emprunt et le montant de la future mensualité.

Si vous aviez contracté votre prêt immobilier il y a plusieurs années, le regroupement de prêts est l’occasion d’obtenir un meilleur taux d’intérêt. En effet, depuis quelques années, les taux de crédit se maintiennent à un niveau relativement bas.

L’opération peut aussi s’avérer intéressante pour améliorer la gestion de son budget car elle aboutit à un taux d’endettement revu à la baisse et, par conséquent, un reste à vivre plus important.

Enfin, grâce au rachat de crédit, vous n’aurez plus qu’une seule mensualité à régler auprès d’un interlocuteur unique ce qui vous permettra d’avoir une vision plus claire de l’état de vos finances. Si vous souhaitez financer un nouveau projet, sachez qu’il est possible d’inclure dans l’opération une somme supplémentaire, que ce soit pour réaliser des travaux, financer un voyage, des études ou l’achat d’une voiture.

Qui peut faire un rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est accessible à toute personne ayant au moins deux crédits en cours de remboursement. La situation professionnelle du demandeur ne constitue pas un obstacle insurmontable. Même si les banques privilégient les emprunteurs ayant un emploi stable et des revenus réguliers, il est tout à fait possible d’obtenir un rachat de crédit en étant en CDD, en travaillant sous le statut d’auto-entrepreneur ou en étant en recherche d’emploi.

Les propriétaires d’un bien immobilier peuvent le placer en garantie et recourir au rachat de crédit avec hypothèque. Cela contribue à rassurer la banque qui se réserve alors le droit de vendre le bien aux enchères en cas de défaut de paiement de ses clients.

Quels sont les critères d’acceptation du rachat de crédit ?

Lorsqu’un emprunteur dépose son dossier pour faire racheter ses crédits, la banque réalise une première analyse rapide en se basant sur les informations fournies puis lui transmet un avis de faisabilité. Ce document, n’ayant aucune valeur juridique, n’engage en rien les deux parties. Un examen approfondi avec étude des pièces justificatives est indispensable pour obtenir une offre en bonne et due forme.

Plus précisément, l’établissement de crédit observera plusieurs critères :

L’âge

Tout candidat au rachat de crédit doit être majeur et ne pas avoir été déchu de ses droits civiques.

Les banques refusent généralement de mettre en place cette solution au-delà d’un certain âge. Le plus souvent, elles acceptent le paiement de la dernière échéance jusqu’à 85 ans, voire 95 ans dans le cadre d’un rachat de crédit hypothécaire.

La situation professionnelle

En plus de l’âge, la banque s’attardera sur la situation professionnelle de l’emprunteur. Pour avoir la garantie de récupérer l’intégralité du capital prêté, les organismes de rachat de crédit évitent de financer les particuliers ayant une situation professionnelle instable ou des revenus irréguliers. L’idéal est donc de justifier d’un contrat à durée indéterminée (CDI).

La situation financière

La situation financière est aussi importante que la situation professionnelle. Il faut retenir que les banques acceptent rarement de prêter aux personnes inscrites au fichier des incidents de paiement des crédits aux particuliers (FICP) ou au fichier central des chèques (FCC). Une fois la situation régularisée, cette inscription ne peut toutefois plus constituer un frein à la mise en place du rachat de crédit.

La solvabilité

Une fois les crédits regroupés, les mensualités de remboursement doivent représenter au maximum 33 % des revenus de l’emprunteur. Ce plafond peut être revu à la hausse pour les personnes percevant des revenus élevés.

Excepté les salaires, plusieurs autres éléments peuvent être pris en compte dans le calcul du taux d’endettement comme la pension alimentaire, sous réserve qu’elle soit perçue pendant toute la durée du contrat.

Le comportement bancaire

L’organisme va s’intéresser à l’historique du compte bancaire de l’emprunteur en se basant sur ses derniers relevés. Cette analyse a pour objectif d’évaluer le sérieux de sa gestion financière en vérifiant l’existence de découverts bancaires, la réalisation de dépenses jugées superflues ou de tout autre type d’anomalie.

Les types de crédits à racheter

Le rachat de crédit doit porter au minimum sur deux prêts en cours de remboursement (crédits immobiliers, crédits à la consommation, crédits renouvelables…). Les dettes de jeu et les crédits professionnels sont exclus.

Les garanties

Les garanties (hypothèque, cautionnement, nantissement…) offrent une réelle sécurité au prêteur et peuvent permettre de négocier des conditions de financement plus favorables.

Vous connaissez désormais les principaux critères étudiés par la banque lors d’une demande de rachat de crédit. Avant de vous lancer, n’hésitez pas à faire une simulation de regroupement de prêts en ligne.

 
 

Simulation Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Fins de mois difficiles : que faire ? Fins de mois difficiles : que faire ? Compte bancaire dans le rouge, mensualités trop lourdes, dépenses imprévues… En cas de fins de mois difficiles, il est urgent de réagir et de ne pas laisser la situation s’empirer.Simulation...
  • Changer de banque en faisant un rachat de crédit Changer de banque en faisant un rachat de crédit Si vous envisagez de changer de banque, vous pouvez en profiter pour faire racheter vos crédits et obtenir un taux plus intéressant.Simulation Rachat de Crédit ! Gratuit et sans engagement !De...