Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Rachat de crédits : comparez les meilleures offres de regroupement de crédits ! > Quel est le coût d'un rachat de crédits, avec les frais compris ?

Quel est le coût d'un rachat de crédits, avec les frais compris ?

Quel est le coût d'un rachat de crédits, avec les frais compris ?

Le rachat de crédit n’est pas toujours rentable. Il est important d’estimer les frais qui y sont liés avant de s’engager.

Le regroupement de prêts peut être utile dans plusieurs situations, notamment pour réduire le montant de ses mensualités. Quels sont les avantages offerts par cette opération ? Quel est son coût ? Toutes les réponses.

Définition du rachat de crédit

Le rachat de crédit est une opération financière qui consiste à regrouper en un seul plusieurs crédits préexistants. Il intervient généralement dans les situations d’endettement et vise en particulier à abaisser le montant des remboursements mensuels. Cela se traduit par un allongement de la durée de remboursement.

Plusieurs prêts sont éligibles à cette opération dont :

  • Le prêt immobilier ;
  • Le prêt personnel non-affecté ou crédit conso ;
  • Le crédit affecté (prêt travaux, prêt auto, etc.) ;
  • Le prêt renouvelable.

Selon la proportion de chaque type de crédit, le rachat de prêts peut être soumis à la réglementation des prêts immobiliers ou des crédits à la consommation.

Rappel des avantages associés au rachat de crédit

Même si le rachat de crédit présente un coût, il peut être incontournable pour un emprunteur qui souhaite :

Augmenter son reste à vivre

Le regroupement de prêts a pour effet de réduire le taux d’endettement de l’emprunteur pour augmenter son reste à vivre et lui permettre de gagner en pouvoir d’achat. Le remboursement du nouveau crédit est étalé dans le temps et offre une réelle bouffée d’oxygène au souscripteur qui peut alors à nouveau épargner et concrétiser de nouveaux projets.

Se débarrasser des crédits renouvelables

Les taux d’intérêt des crédits renouvelables peuvent être très élevés (jusqu’à 20 %) et variables car indexés sur les marchés boursiers. Leur durée limitée peut mettre les emprunteurs dans des situations périlleuses. En faisant racheter leurs crédits renouvelables pour en faire un prêt classique, ces derniers profitent de taux fixes moindres et réduisent le risque de défaut de paiement.

Eviter la spirale du surendettement

Le dépôt d’un dossier de surendettement entraîne une inscription au fichier national des incidents de paiement des crédits aux particuliers (FICP) pour une durée de 5 ans. Problème : durant cette période, il est très difficile d’emprunter. La solution pour éviter de tomber dans ce cercle vicieux peut être de se tourner vers le rachat de crédit en prenant soin de bien chiffrer le coût de l’opération.

Ainsi, le regroupement de prêts permet de bénéficier de nombreux avantages. Il s’adresse à tous les emprunteurs qui souhaitent rééquilibrer leur budget en allégeant leurs mensualités.

Combien coûte un rachat de crédit ?

Le rachat de crédit entraîne plusieurs frais qu’il convient de bien étudier avant la signature de l’offre :

Les indemnités de remboursement anticipé (IRA)

L’établissement qui rachète des prêts en cours de remboursement exige en retour que l’emprunteur verse des indemnités ou pénalités de remboursement anticipé.

De manière générale, les IRA peuvent être négociées en cas de remboursement anticipé grâce à une donation, un héritage ou encore une hausse de revenu, ou grâce à la revente du bien immobilier. Le rachat de crédit n’étant pas inclus, l’emprunteur devra impérativement s’acquitter de ces frais.

Il faut savoir que dans le cadre d’un prêt immobilier, les IRA ne peuvent excéder un semestre d’intérêt dans la limite de 3 % du capital restant dû avant le remboursement anticipé. Dans le cadre d’un crédit à la consommation, elles sont limitées à 1 % du capital remboursé par anticipation (cas où il reste plus de 12 mensualités à honorer) ou à 0,5 % du capital remboursé par anticipation (cas où il reste moins d’un an de mensualités à rembourser). Enfin, pour un remboursement anticipé de crédit renouvelable ou de découvert bancaire, aucune indemnité ne peut être réclamée.

Les frais de dossier

Les frais de dossier comprennent le travail de la banque et/ou du courtier dans la réalisation du rachat de crédit. Leur négociation est possible mais dépend de la qualité du dossier et de la motivation de l’établissement à attirer le nouveau client.

On distingue donc deux types de frais : les frais bancaires compris entre 1 et 7 % du montant racheté et les frais de courtage variant de 1 à 5 % du montant racheté.

Dans tous les cas, les frais de dossier ne sont dus que si le dossier est finalisé. Une simple demande de renseignements ne peut donner lieu à des honoraires.

Les frais de garantie

Le rachat de crédit, comme la souscription d’un crédit immobilier, doit s’accompagner de garanties. L’hypothèque, la caution et l’inscription de privilège de prêteur de deniers (IPPD) sont les plus fréquentes.

Il faut savoir que les frais d’hypothèque sont en règle générale de l’ordre de 2 % du montant du prêt auxquels s’ajoute la taxe de publicité foncière (0,715 % du montant du prêt). Concernant la caution, elle n’entraîne aucun frais supplémentaire lorsqu’elle est assurée par un tiers. En revanche, passer par un organisme de cautionnement implique le paiement d’une commission ainsi qu’une contribution à un fonds mutuel de garantie.

L’assurance emprunteur

Le coût de l’assurance emprunteur ne doit pas être négligé dans le cadre de la mise en place d’un rachat de crédit. Pour rappel, ce contrat vise à protéger l’établissement prêteur en cas d’invalidité, de décès, de perte d’emploi ou de toute autre situation empêchant l’emprunteur d’honorer ses mensualités.

Le montant des cotisations d’assurance dépend essentiellement de la nature des crédits à racheter, de l’âge et de l’état de santé du souscripteur.

Vous l’avez compris, pour réaliser un rachat de crédit, plusieurs frais sont à prévoir selon le capital restant à rembourser, le taux initial des crédits en cours ou bien le type de garanties associées. Pour avoir un aperçu du coût de cette opération, il est recommandé de recourir à un simulateur en ligne gratuit et sans engagement. Pour cela, il suffit de renseigner quelques informations sur vos prêts en cours et votre profil (situation personnelle et professionnelle).

 
 

Simulation Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Rachat de crédits sans CDI : comment s'y prendre ? Rachat de crédits sans CDI : comment s'y prendre ? Regrouper ses crédits permet de réduire ses mensualités et de rééquilibrer ses finances, une opération qui nécessite de fournir des garanties comme un contrat de travail en CDI, sans ce fameux...
  • Peut-on faire un rachat de crédit après 6 mois ? Peut-on faire un rachat de crédit après 6 mois ? Vous avez souscrit votre dernier prêt il y a plus de 6 mois et souhaitez mettre en place un rachat de crédit. Est-ce possible ?Simulation Rachat de Crédit ! Gratuit et sans engagement !Auparavant,...
  • Rachat de crédit pour agent RATP Rachat de crédit pour agent RATP Les agents RATP, tout comme les fonctionnaires, peuvent recourir au rachat de crédit pour rééquilibrer leurs finances et retrouver du pouvoir d’achat.Simulation Rachat de Crédit ! Gratuit et...
  • Mensualités de crédits trop élevées : quelles solutions ? Mensualités de crédits trop élevées : quelles solutions ? Les mensualités de crédit peuvent s’alourdir avec le temps, surtout lorsque des évènements imprévus viennent impacter la santé financière d’un ménage.Simulation Rachat de Crédit !...