Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du rachat de crédits > Avantages et inconvénients du courtier en rachat de crédit

Avantages et inconvénients du courtier en rachat de crédit

Avantages et inconvénients du courtier en rachat de crédit

Découvrez les avantages et les inconvénients d’un rachat de crédit en sollicitant un courtier, un organisme indépendant qui propose aux emprunteurs de négocier les offres de rachat de prêt.

Avantages du courtier en rachat de crédits

Un courtier est un indépendant, il n’a pas de fonds à sa disposition, il joue simplement l’intermédiaire entre une banque et un emprunteur. Le courtier est donc un expert dans son domaine, il connaît parfaitement les critères des banques mais aussi les personnes qui se trouvent derrière l’étude du dossier, c’est avant tout une relation humaine et de confiance qui est instaurée entre le courtier et la banque.

Le courtier a aussi une bonne connaissance des taux, des produits financiers et des critères des banques en matière de rachat de crédit. Ce dernier sait donc parfaitement où envoyer un dossier en priorité en fonction de la situation de l’emprunteur et de ses attentes. Cette connaissance du marché est essentielle pour faciliter l’obtention du financement et pouvoir informer l’emprunteur dans ses démarches.

Enfin, le courtier est aussi un fin négociateur, il sait parfaitement comment obtenir un taux bas, des conditions de remboursement avantageuses et d’autres facilités dans la mise en place du rachat de prêt. Il faut avant tout comprendre que les intérêts du courtier sont étroitement liés à ceux de l’emprunteur, c’est-à-dire qu’il n’est rémunéré que si le dossier se finance, il a donc tout intérêt à proposer à son client une solution de remboursement adaptée à ses besoins et lui apportant pleine satisfaction.

Rachat de prêt : les inconvénients du courtier

Si le courtier est bon négociateur, il est aussi coûteux car la plupart d’entre eux vont réclamer entre 1% et 5% du montant du prêt immobilier, la plupart vont donc placer le curseur au maximum pour obtenir la meilleure rémunération, il faut donc s’assurer de négocier cette commission pour éviter de payer plein pot. Pour cela, le courtier va faire signer rapidement un mandat à son client afin de préserver son exclusivité, le montant de ses honoraires est précisé dans son contrat.

Le courtier reste un indépendant, c’est-à-dire qu’il fait le tampon entre les banques et les clients, il est important que ce dernier entretienne des bonnes relations avec toutes les banques et il va parfois privilégier cette bonne relation en envoyant un dossier dans une banque plutôt qu’une autre, il va privilégier les établissements en fonction de ses objectifs de production et des délais de traitement. Une banque étant trop longue à répondre sera sûrement mise de côté lors du prochain dossier alors qu’elle aurait peut être pu proposer le meilleur taux.

Enfin, la relation avec un courtier repose sur la confiance, ce dernier doit comprendre les intérêts de son client et lui proposer des solutions sur mesure, pouvant y répondre. Si cette relation de confiance n’est pas instaurée dès le départ ou si ce dernier ne comprend pas bien les besoins de l’emprunteur, alors il peut s’orienter dans la mauvaise direction et créer des blocages au niveau des banques, il est donc nécessaire de faire le bon choix de courtier.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de rachat de crédits
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers