Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Rachat de crédits : comparez les meilleures offres de regroupement de crédits ! > Rachat de crédit de 50 000 € : comparateur, conseils et solutions

Rachat de crédit de 50 000 € : comparateur, conseils et solutions

Rachat de crédit de 50 000 € : comparateur, conseils et solutions

Vous souhaitez faire racheter vos crédits d’un montant de 50 000 euros ? Voici ce qu’il faut savoir avant de se lancer.

Le rachat de crédit permet de regrouper tous ses crédits en un seul dans l’objectif d’obtenir une mensualité unique et réduite. Comment faire un rachat de crédit de 50 000 euros ? Nos explications et conseils.

Définition du rachat de crédit

Le rachat de crédit, également appelé regroupement de prêts, est proposé par les banques, organismes spécialisés et courtiers. Cette solution, qui consiste à rassembler plusieurs prêts au sein d’un même contrat, vise à obtenir une mensualité plus faible et à rééquilibrer son budget. Elle se traduit généralement par une augmentation de la durée de remboursement.

Plusieurs types de prêts sont éligibles au rachat de crédit :

  • Les prêts immobiliers ;
  • Les crédits à la consommation ;
  • Les crédits affectés ;
  • Les emprunts renouvelables.

Selon la proportion de chaque type de crédit, le regroupement de prêts pourra être soumis à la réglementation des prêts immobiliers ou des crédits personnels.

Pourquoi faire racheter ses crédits d’un montant de 50 000 euros ?

Plusieurs raisons peuvent amener un emprunteur à faire racheter ses crédit d’un montant total de 50 000 euros :

Augmenter son reste à vivre

Le rachat de crédit permet de réduire son taux d’endettement pour augmenter son reste à vivre et ainsi gagner en pouvoir d’achat. Le poids du crédit est lissé dans le temps ce qui donne une bouffée d’air aux emprunteurs faisant face à une situation financière délicate.

Solder les crédits renouvelables

Les crédits renouvelables présentent des taux particulièrement élevés, jusqu’à 20 %, et peuvent créer des situations périlleuses pour les emprunteurs. En rassemblant ces prêts au sein d’un rachat de crédit, il est possible d’obtenir des taux fixes et moindres.

Eviter une situation de surendettement

Le dépôt d’un dossier de surendettement entraîne une inscription au Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) pendant une durée de 5 ans. Même s’il est possible de s’en sortir en régularisant sa situation auprès des créanciers, durant cette période, il est très délicat d’emprunter. Le rachat de crédit se présente souvent comme l’ultime solution pour éviter de tomber dans ce cercle vicieux.

Même si le rachat de crédit permet d’adapter le montant de l’échéance, de diminuer son taux d’intérêt, de simplifier sa gestion budgétaire et éventuellement, de financer un nouveau projet, il entraîne quelques inconvénients à prendre en compte dont font partie les frais liés à l’opération. En effet, il faut savoir que celle-ci génère le paiement d’indemnités de remboursement anticipé (IRA), de frais de dossier, de frais de garantie et d’assurance. Pour avoir une meilleure idée du coût de votre futur rachat de crédit de 50 000 euros, n’hésitez pas à utiliser un simulateur en ligne, gratuit et sans engagement.

Rachat de crédit de 50 000 euros : quels sont les critères d’éligibilité ?

Vous souhaitez mettre en place un rachat de crédit de 50 000 euros ? Vous devez avoir en tête les principaux critères d’éligibilité à cette opération :

L’absence de dossier de surendettement

C’est un critère primordial pour faire racheter des crédits d’un montant de 50 000 euros. Vous ne pouvez recourir à cette solution si vous avez saisi la commission de surendettement. Effectivement, il est fort probable que la banque refuse votre demande si vous êtes inscrit au FICP ou au Fichier central des chèques (FCC). Dans cette situation, la solution, si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, pourrait être de le placer en garantie pour tenter de convaincre le prêteur.

La régularité des revenus

Comme dans le cadre d’un octroi de crédit, la banque s’attardera sur votre situation financière et notamment sur le montant et la régularité de vos revenus. Si vous êtes salarié en CDI, fonctionnaire ou retraité avec des cotisations fixes, vous avez tout intérêt à mettre en avant votre profil auprès de l’établissement prêteur.

Si votre situation professionnelle est instable, vous pouvez tout de même recourir au rachat de crédit en fournissant 3 bilans positifs de votre entreprise si vous êtes dirigeant de société, en sollicitant un co-emprunteur travaillant en CDI ou en demandant à une tierce personne de se porter caution dans les autres cas.

En plus des revenus, la banque s’attardera aussi sur vos derniers relevés de compte pour savoir comment vous gérez votre budget tout en ayant conscience que la nécessité de réduire les mensualités en contractant un rachat de crédit peut expliquer une situation financière délicate.

Un taux d’endettement raisonnable et un reste à vivre suffisant

Le regroupement de prêts ne doit pas avoir pour effet de dégrader davantage la situation financière de l’emprunteur. Pour s’en assurer, la banque calculera le taux d’endettement obtenu après la mise en place de l’opération. De manière générale, celui-ci ne doit pas dépasser 33 % du revenu disponible. De même, si le reste à vivre est trop faible, la demande de rachat de crédit de 50 000 euros risque d’être rejetée.

Conseils pour obtenir la meilleure offre de rachat de crédit de 50 000 euros

Vous connaissez désormais les principales exigences des banques pour faire racheter des crédits d’un montant total de 50 000 euros.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez utiliser un comparateur de rachat de crédit en ligne. Cet outil gratuit et sans engagement permet de confronter les offres en quelques clics seulement et d’obtenir des devis personnalisés.

Pour bénéficier d’un accompagnement tout au long de l’opération, n’hésitez pas à passer par l’intermédiaire d’un courtier expérimenté. Ce professionnel dispose d’un large réseau de partenaires auprès desquels il peut négocier des conditions d’emprunt avantageuses. Le courtier partagera également ses connaissances du marché ce qui vous permettra de réaliser des économies conséquentes. De plus, faire appel à ses services ne vous engage à rien.

Avant de faire jouer la concurrence, n’oubliez pas d’évaluer le coût de votre futur rachat de crédit en utilisant éventuellement un simulateur en ligne.

 
 

Simulation Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers