Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du rachat de crédits > Solder ses crédits prématurément, est-ce un rachat de crédits ?

Solder ses crédits prématurément, est-ce un rachat de crédits ?

Solder ses crédits prématurément, est-ce un rachat de crédits ?

Face à une rentrée d’argent imprévue, de nombreux emprunteurs envisagent le remboursement anticipé de tout ou partie de leurs crédits. Cette opération correspond-elle à un rachat de crédits ?

Le remboursement anticipé d’un ou plusieurs crédits est une possibilité en cas de vente du bien financé, de rachat de crédits ou lorsque l’emprunteur dispose d’une rentrée d’argent. Toutefois, des indemnités de remboursement anticipé (IRA) peuvent s’appliquer. Explications.

Quand envisager le remboursement de ses prêts par anticipation ?

Le remboursement anticipé d’un ou plusieurs crédits ne doit pas être envisagé à n’importe quel moment. En effet, dans les cas suivants, cette opération n’est pas toujours financièrement intéressante :

  • Votre contrat prévoit des pénalités de remboursement anticipé ;
  • Votre contrat approche de son terme et il reste donc peu d’intérêts à rembourser ;
  • Votre contrat avait été souscrit à un taux intéressant et vous aviez déjà fait jouer la délégation d’assurance.

Il faut savoir que de nombreux contrats excluent la possibilité de solder ses crédits prématurément sans pénalité lorsque l’emprunteur met en place un rachat de crédit.

Solder ses crédits prématurément : la procédure à suivre

Pour obtenir un remboursement anticipé, vous devez vous référer aux conditions de votre contrat de crédit afin de vérifier s’il prévoit ou non des pénalités et dans quelles conditions le remboursement est permis. Ensuite, vous devrez informer la banque de votre décision en prévoyant un délai d’au moins un mois avant la date à laquelle vous souhaitez solder vos crédits. Rappelons que l’établissement bancaire ne peut pas refuser votre demande si le montant remboursé correspond au moins à 10 % de l’emprunt.

Même si votre conseiller vous dissuade en mettant en avant le coût d’une telle opération, demandez-lui de faire une simulation en ligne ce qui vous permettra de vous conforter ou non dans votre décision. Pour cela, vous devrez renseigner : le montant initial emprunté, la date de mise en place du crédit, la durée initiale, le taux du prêt et la date de remboursement anticipé souhaitée.

Dans l’idéal, il est conseillé de faire coïncider le versement du remboursement anticipé avec le paiement de l’échéance mensuelle afin d’éviter d’avoir à payer des intérêts intercalaires.

Bien évaluer les pénalités de remboursement anticipé

Dans le cadre du remboursement anticipé d’un emprunt, le montant des pénalités est encadré par la loi. Il correspond au plus faible de ces deux montants :

  • 6 mois d’intérêts sur le capital remboursé ;
  • 3 % du capital restant dû à la date du remboursement.

En revanche, aucun frais ne peut être appliqué lorsque le remboursement anticipé concerne un découvert autorisé ou un crédit revolving.

Ainsi, solder ses crédits prématurément ne correspond pas forcément à une opération de rachat de crédit. En effet, un emprunteur peut très bien décider de rembourser son prêt immobilier par anticipation sans recourir à cette solution. A l’inverse, il est possible de faire un remboursement anticipé dans le cadre d’un rachat de crédit si plusieurs emprunts avaient été souscrits. Dans les deux cas, il est important de bien évaluer les frais qui y sont liés.

Sachez qu’il est possible de négocier les indemnités de remboursement anticipé à deux moments : avant la signature du contrat en faisant jouer la concurrence ou après la signature, lorsque vous souhaitez engager le remboursement anticipé de votre crédit.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur de Rachat de Crédits
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers