Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Crédit immobilier : comparez les meilleures offres de prêt immobilier ! > Y a-t-il un âge maximal pour contracter un prêt immobilier ?

Y a-t-il un âge maximal pour contracter un prêt immobilier ?

Y a-t-il un âge maximal pour contracter un prêt immobilier ?

Passé un certain âge, il peut être plus difficile d’obtenir un prêt immobilier car le risque de ne pas pouvoir le rembourser intégralement est plus élevé.

Si d’un point de vue juridique, il n’existe aucune limite d’âge pour souscrire un crédit immobilier, les faits sont moins simples. Effectivement, les banques se montrent moins conciliantes avec les seniors qu’avec les emprunteurs plus jeunes puisque les possibilités de non-remboursement du crédit augmentent considérablement avec l’âge.

Obtenir un prêt après 60 ans, c’est possible ?

Les personnes qui présentent un âge avancé ont plus de difficulté à obtenir un prêt immobilier car elles font prendre à l’établissement bancaire un risque plus élevé. Passé 60 ans, l’assurance emprunteur, exigée par toutes les banques au moment de l’octroi de crédit, est également plus chère et soumise à des limites d’âge. Par exemple, pour un demandeur de 60 ans non-fumeur, la prime d’assurance représente en moyenne 1 % du capital emprunté. Le taux peut atteindre jusqu’à 1,50 % pour un fumeur. Pour pouvoir emprunter, les seniors sont dans l’obligation de faire jouer l’assurance en optant pour une assurance de prêt individuelle.

Les plus de 60 ans qui ont des difficultés à souscrire un prêt immobilier peuvent envisager de faire jouer la convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé). Pour profiter de ce dispositif qui a pour rôle de faciliter l’accès au crédit et à une bonne assurance aux personnes ayant ou ayant eu un grave problème de santé, deux conditions doivent être respectées :

  • L’âge de l’emprunteur en fin de prêt ne doit pas dépasser 70 ans ;
  • Le montant du prêt immobilier garanti ne doit pas excéder 320 000 euros.

Ainsi, il est possible de souscrire un crédit immobilier après 60 ans soit en faisant jouer la délégation d’assurance, soit en faisant valoir la convention AERAS. Toutefois, les assureurs externes sont en droit de refuser la demande d’un emprunteur dont le profil présente un risque trop important. De plus, certains souscripteurs ne sont pas éligibles à la convention AERAS. Dans cette situation, d’autres solutions peuvent être mises en place pour garantir un prêt et convaincre la banque de débloquer les fonds.

Les alternatives à l’assurance emprunteur

Si malgré toutes vos démarches, vous ne parvenez pas à trouver une assurance de prêt ou si son coût reste trop élevé, vous pouvez demander à une personne de votre entourage de se porter caution ou nantir l’emprunt sur une assurance-vie. Si vous êtes déjà propriétaire d’un logement, la banque pourra également prendre une hypothèque sur ce bien.

Les seniors doivent donc retenir que s’il n’existe pas de limite d’âge officielle pour contracter un prêt immobilier, un âge maximum est néanmoins imposé par les banques pour la souscription d’une assurance emprunteur. Les contrats de groupe couvrent les remboursements jusqu’à 75 ans voire 80 ans. Pour mettre toutes les chances de son côté et avant de recourir aux alternatives à l’assurance de prêt, il est vivement conseillé de comparer les offres d’assurance en utilisant un comparateur en ligne 100 % gratuit et sans engagement. Pour cela, il vous suffit simplement de compléter un formulaire en moins de 2 minutes.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulation Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers