Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du crédit immobilier > Crédit immobilier avec co-emprunteur : quelles spécificités ?

Crédit immobilier avec co-emprunteur : quelles spécificités ?

Crédit immobilier avec co-emprunteur : quelles spécificités ?

Emprunter avec un co-emprunteur implique certaines modalités de souscription, c’est plus facile d’obtenir un financement mais c’est aussi des spécificités par rapport à la situation des deux emprunteurs.

Prêt immobilier avec un co-emprunteur

Emprunter avec une autre personne permet de mettre en commun les revenus et les charges, on va généralement emprunter avec son conjoint (PACS, mariage) pour effectuer un achat immobilier. Cet achat permet de devenir propriétaire ou d’investir dans la pierre et en étant à deux, on peut prétendre à un bien plus important mais aussi des conditions de remboursement plus favorables, avec un meilleur taux et une durée plus courte.

Il est important que les deux emprunteurs disposent d’un contrat de type CDI ou titulaire fonctionnaire, à noter que certaines banques acceptent de prendre en compte une profession en CDD pouvant déboucher sur un CDI (promesse d’embauche). Il est donc nécessaire de se renseigner sur les spécificités d’un prêt immobilier à deux, avec un co-emprunteur car suivant le statut des deux conjoints, les obligations ne seront pas les mêmes.

Spécificités du prêt immobilier à deux

Si le prêteur se trouve rassuré par l’ajout d’un co-emprunteur au dossier de prêt immobilier, il faut impérativement préciser le statuts des conjoints à savoir s’ils sont pacsés, mariés, en concubinage et quel type de contrat a été mis en place. Par défaut, les personnes pacsées et les mariés sont solidaires de la dette, c’est ce que prévoit la loi. C’est-à-dire qu’en cas de séparation, les deux ex-conjoints devront continuer à rembourser ensemble la dette et si l’un d’entre eux refuse de régler, la banque se tournera vers l’autre. C’est ce que l’on appelle le régime de la communauté réduite aux acquêts.

Pour les personnes n’ayant pas défini de contrat ou vivant en concubinage, c’est le principe du régime de la communauté réduite aux acquêts qui s’applique, c’est-à-dire que les deux co-emprunteurs sont solidaires de la dette. Le régime de la communauté universelle prévoit par exemple de mettre en commun tous les biens acquis avant et après mariage.

Obtenir une estimation de prêt immobilier à deux

Si emprunteur a deux permet d’obtenir un montant plus important mais permet également de rassurer les banques, il faut pouvoir observer et comparer les taux qui sont proposés sur le marché du crédit immobilier. Effectuer une simulation de prêt immobilier permet de préciser la situation des deux conjoints, avec notamment le type d’union et les revenus de chaque emprunteur. Cette simulation permet ainsi de démarcher les différents organismes financiers, c’est-à-dire les banques, les courtiers, les établissements de crédit afin d’obtenir des propositions de prêt immobilier.

L’avantage de disposer d’un co-emprunteur est naturellement de pouvoir prétendre à de meilleurs taux, à une capacité d’emprunt plus importante et donc la possibilité d’acheter plus grand. Il est simplement nécessaire de valider ces éléments et de pouvoir négocier de bonnes conditions, l’ajout d’un apport peut être une réelle plus value dans ce type de dossier, que ce soit pour réduire le coût de l’emprunt ou rajouter des mètres carré au bien à acheter.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur de Prêt Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers