Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Crédit immobilier : comparez les meilleures offres de prêt immobilier ! > Peut-on obtenir un prêt immobilier quand on est déjà propriétaire ?

Peut-on obtenir un prêt immobilier quand on est déjà propriétaire ?

Peut-on obtenir un prêt immobilier quand on est déjà propriétaire ?

Solliciter un deuxième emprunt est tout à fait possible à condition d’avoir une capacité de remboursement suffisamment élevée et/ou d’apporter certaines garanties.

De nombreux ménages déjà propriétaires cherchent à investir dans le but d’acheter une résidence secondaire ou de dégager des revenus locatifs. Comment obtenir un prêt immobilier quand on est « secundo-accédant » ? Quels sont les critères étudiés par la banque ? Toutes les réponses !

Pourquoi contracter un second crédit immobilier ?

Plusieurs raisons peuvent amener un emprunteur à contracter un autre crédit immobilier. Les plus fréquentes sont l’achat d’une résidence secondaire et l’investissement locatif.

La résidence secondaire est souvent une maison de famille, un lieu de détente ou d’évasion pour se retrouver entre amis. L’investissement peut néanmoins s’avérer coûteux. En effet, une maison secondaire revient plus cher à entretenir qu’une résidence principale car elle n’est pas habitée toute l’année. Plusieurs postes de dépenses doivent être pris en compte comme les travaux d’entretien et de rénovation, les charges mensuelles, d’éventuels services de conciergerie.

L’investissement locatif présente également des avantages. Il permet d’obtenir un complément de revenus et de profiter d’avantages fiscaux attractifs. De plus, ce placement reste accessible au plus grand nombre et peu risqué en raison de la stabilité du marché locatif.

Comment décrocher un crédit immobilier quand on est déjà propriétaire ?

Les critères étudiés par la banque pour accorder un second crédit immobilier sont sensiblement les mêmes que ceux du premier emprunt. Le taux d’endettement doit rester raisonnable, entre 30 et 40 % maximum selon votre profil. En plus du taux d’endettement, le prêteur examinera le reste à vivre qui correspond à la somme qu’il vous reste pour subvenir à vos besoins au quotidien (se nourrir, se déplacer, s’habiller, régler les charges courantes).

Votre situation professionnelle sera réévaluée. La banque accordera plus facilement un deuxième crédit à une personne travaillant en CDI afin d’avoir une garantie quant au remboursement du prêt.

Un second prêt ne pourra être octroyé que si vous êtes en mesure de prouver la bonne gestion de vos comptes bancaires. Cela se traduit par l’absence de découverts bancaires et de rejets de paiements dans les mois qui précèdent la demande.

Enfin, sachez qu’un apport personnel d’au moins 10 % est souvent exigé. Une somme comprise entre 20 et 30 % du montant du bien immobilier sera d’autant plus appréciée par le prêteur. L’objectif est de couvrir a minima les frais d’acquisition qui comprennent notamment les frais de notaire, les frais de dossier et de garantie.

Quelle garantie pour un deuxième prêt immobilier ?

Lors d’un deuxième achat immobilier, il est fort probable que la banque réclame une garantie. Les emprunteurs optent généralement pour l’hypothèque ou la caution.

L’hypothèque est une sûreté réelle. Concrètement, grâce à cette garantie, le prêteur pourra se saisir du bien concerné puis le mettre en vente en cas de non-paiement des mensualités. L’hypothèque peut concerner le logement que l’emprunteur s’apprête à acheter ou un bien dont il est déjà propriétaire.

Il est également possible de choisir la caution pour garantir un second prêt immobilier. Cette option s’avère moins coûteuse que de recourir à l’hypothèque car elle ne nécessite pas d’intervention notariale. Le rôle de la caution consiste à assurer le paiement des sommes dues à la banque en cas de non-paiement des échéances. En cas de réalisation de ce risque, il revient à l’organisme de cautionnement de se retourner contre le souscripteur pour récupérer les sommes avancées.

Ainsi, si vous projetez de vendre votre bien d’ici 5 à 7 ans, la caution est probablement la garantie la plus rentable. Dans le cas contraire, préférez l’hypothèque ou l’inscription de privilège de prêteur de deniers.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Prêt immobilier refusé : que faire ? Prêt immobilier refusé : que faire ? Vous avez trouvé le bien immobilier dont vous rêviez et il ne vous reste plus qu’à signer la vente définitive ? Problème : la banque refuse de vous accorder un prêt. Que faire ?Comparateur...
  • Peut-on conserver son crédit immobilier après une vente ? Peut-on conserver son crédit immobilier après une vente ? Vous souhaitez vendre le bien immobilier pour lequel vous avez souscrit un crédit ? Que deviennent le prêt immobilier le contrat d’assurance emprunteur après la vente ?Comparateur Crédit...