Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du crédit immobilier > Peut-on conserver son crédit immobilier après une vente ?

Peut-on conserver son crédit immobilier après une vente ?

Peut-on conserver son crédit immobilier après une vente ?

Vous souhaitez vendre le bien immobilier pour lequel vous avez souscrit un crédit ? Que deviennent le prêt immobilier le contrat d’assurance emprunteur après la vente ?

Plusieurs raisons peuvent vous amener à vendre le bien immobilier pour lequel un emprunt est en cours. En pratique, dans le cas d’une vente, le crédit doit être soldé par anticipation avant la fin de la période de remboursement. Toutefois, d’autres options s’offrent à vous. Explications.

Rembourser son crédit immobilier par anticipation

Il n’est pas rare de voir des ménages quitter le logement qu’ils ont financé grâce à un crédit, que ce soit pour disposer d’un bien plus spacieux ou pour préparer leur retraite.

En cas de vente du bien avant le terme du crédit immobilier, celui-ci doit être remboursé par anticipation, surtout si une hypothèque ou un privilège de prêteur de deniers est inscrit au bénéfice de la banque. Dans ce cas, vous devrez également régler des pénalités de remboursement anticipé correspondant à 6 mois d’intérêts au taux moyen du crédit et ne devant pas dépasser 3 % du capital restant dû. Ces indemnités ne s’appliquent pas en cas de vente liée à un changement d’activité professionnelle ou un changement de lieu de travail, en cas de décès de l’emprunteur ou de son conjoint, en cas de cessation d’activité de l’emprunteur ou de son conjoint.

Demander le transfert du prêt immobilier

Une autre solution consiste à demander le transfert du crédit souscrit. Cela vous permet de conserver votre ancien prêt pour financer la construction ou l’acquisition d’un nouveau logement. En choisissant cette option, vous conservez le taux d’intérêt et la garantie du précédent contrat et évitez de payer les indemnités de remboursement anticipé. Le transfert de crédit nécessite toutefois que le montant de la nouvelle transaction soit égal ou supérieur au capital restant dû.

Concernant l’assurance de prêt, il est possible de conserver le contrat précédent, celui-ci portant sur l’emprunt et non sur le bien immobilier. S’il s’agit d’un assureur externe, vous avez tout intérêt à négocier le montant de la cotisation ou à changer d’assurance en comparant les offres en ligne.

Opter pour le prêt relais

Le prêt relais est une alternative intéressante si vous souhaitez vendre le logement pour lequel vous avez un prêt en cours pour acquérir un autre bien immobilier. En effet, ce prêt finance l’achat du nouveau bien en attendant la vente effective de votre résidence principale. Vous avez ainsi entre un et deux ans pour conclure la vente de votre premier logement, selon le délai accordé par l’organisme bancaire. Seul inconvénient : le taux d’intérêt du nouvel emprunt sera plus élevé que celui du crédit initialement souscrit.

Parmi ces trois options, les emprunteurs se tournent le plus souvent vers le transfert de prêt qui permet de conserver un taux fixe avantageux, surtout si les taux d’intérêt ont augmenté entre temps. N’hésitez pas à prendre contact avec votre conseiller bancaire pour étudier ces différentes possibilités.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur de Prêt Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers