Choisir une caution ou une hypothèque pour un prêt immobilier ?

Date : 18/06/2020 - Catégorie : Crédit immobilier : comparez les meilleures offres de prêt immobilier !

Cette page provient du site Le Financeur
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.lefinanceur.fr/dossier-353-choisir-caution-hypotheque-pret-immobilier.html

Choisir une caution ou une hypothèque pour un prêt immobilier ?

Lors de toute demande de crédit immobilier, la banque exige certaines garanties afin de se prémunir d’une éventuelle défaillance de remboursement de la part de l’emprunteur.

Au moment de souscrire un prêt immobilier, les emprunteurs se penchent généralement sur le taux et l’assurance mais rarement sur les garanties. Pourtant, celles-ci représentent un coût important à prendre en compte. Détails.

Hypothèque : définition et avantages

Le principe de base de l’hypothèque est simple : en cas de carence de l’emprunteur, la banque se réserve le droit de saisir le bien placé en garantie puis de le mettre en vente. Les fonds générés par la vente sont conservés par le prêteur à la hauteur du préjudice subi. Ainsi, si le souscripteur ne remplit pas ses obligations, il peut tout simplement perdre sa propriété.

L’hypothèque présente l’avantage de pouvoir s’appliquer à tout type d’achat : biens neufs, anciens ou vendus sur plans. Son enregistrement doit obligatoirement être effectué par un notaire qui prélèvera des frais à la charge de l’emprunteur (émoluments, droits d’enregistrement et de contribution de sécurité immobilière). Ceux-ci représentent en moyenne 1,5 à 2 % du montant du prêt.

Comment fonctionne la caution ?

Dans le cadre de la caution, le souscripteur fait appel à un organisme tiers pour garantir son prêt immobilier. Celui-ci s’engage à rembourser tout ou partie de son crédit auprès de la banque s’il n’est plus en mesure de le faire. Le cautionnement peut être « simple », auquel cas l’organisme ne pourra être sollicité par la banque qu’à un stade avancé dans le défaut de paiement du crédit, ou « solidaire » engageant alors la responsabilité de la caution dès le premier incident de paiement.

Le coût de la caution varie en fonction de la société qui intervient. Par exemple, Crédit Logement propose deux barèmes : « Classic » et « Initio » réservé aux primo-accédants de moins de 37 ans. Le coût de la garantie varie de 1 à 1,5 % du montant du crédit. Une fois le prêt remboursé et en l’absence de défaillance, l’emprunteur peut obtenir le remboursement de la somme versée initialement.

Hypothèque ou caution : comment choisir ?

La caution représente le mode de garantie privilégié par les emprunteurs car elle ne nécessite pas de passer devant un notaire ce qui la rend moins chère. De plus, la contribution au fonds commun de garantie peut faire l’objet d’un remboursement partiel en fin de prêt.

A défaut de trouver une caution, il est toujours possible de se tourner vers l’hypothèque dont le coût peut être moindre en cas de PTZ ou de prêt conventionné.

Pour choisir entre ces deux garanties, n’hésitez pas à utiliser un simulateur en ligne gratuit et sans engagement. Il vous suffit de compléter un formulaire pour obtenir une estimation en moins de 2 minutes. Cette simulation peut également être effectuée par un courtier qui sera en mesure de répondre à vos questions et de vous orienter dans votre choix.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre