Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du crédit immobilier > Prêt immobilier : faut-il emprunter ou payer cash tout ou partie du bien ?

Prêt immobilier : faut-il emprunter ou payer cash tout ou partie du bien ?

Prêt immobilier : faut-il emprunter ou payer cash tout ou partie du bien ?

Certains Français songent à payer leur bien au comptant, en utilisant une épargne ou une rentrée soudaine d’argent, mais est-ce pour autant plus intéressant que faire un crédit bancaire ? Eléments de réponse.

Prêt immobilier, emprunter ou payer cash

Le prêt immobilier permet de solliciter une banque afin d’obtenir une grosse somme d’argent dans le cadre d’un achat immobilier. Simplement, certains emprunteurs ont réussi à mettre de côté, soit au fil des années, soit lors d’une rentrée soudaine d’argent, qui peut être liée à une vente d’un premier bien immobilier ou encore un héritage. La question de savoir s’il est plus intéressant de souscrire un prêt immobilier ou de payer cash devient donc primordial, car un emprunt bancaire entrainera des frais et des intérêts, alors qu’un paiement comptant permettra d’acquérir le bien sans dette.

La réponse dépendra tout simplement du projet des acheteurs, c’est-à-dire qu’un Français qui souhaite simplement acheter un bien immobilier et qu’il dispose de la somme nécessaire sur son compte n’aura pas d’intérêt à utiliser un prêt bancaire. En revanche, un consommateur souhaitant acquérir un patrimoine constitué de plusieurs biens immobiliers aura plutôt intérêt à solliciter le prêt immobilier lorsque les taux sont bas pour acheter son premier bien immobilier, puis investir avec l’argent mis de côté dans un second bien, destiné à du locatif ou à une résidence secondaire.

Emprunt bancaire avec apport partiel

L’apport est une question récurrente dans un achat immobilier, c’est justement la première interrogation du conseiller financier qui va étudier une demande de prêt à l’habitat. L’apport peut avoir deux intérêts pour l’emprunteur, soit lui permettre de gonfler le montant de son emprunt et donc acheter une maison ou un appartement plus grand, soit prendre en charge une partie des intérêts et emprunter moins. Ce choix revient à l’emprunteur mais tout conseiller bancaire conseillera à son client de préserver une partie d’épargne pour les imprévus ou les éventuels travaux non prévus.

Dans le cadre d’un achat immobilier combinant prêt immobilier et épargne dans un but d’acheter plus grand, il faut prendre garde aux impôts fonciers et taxes d’habitation qui peuvent parfois être importants dans certaines communes de France. Il s’agit d’acheter un bien immobilier qui soit en relation avec les moyens de l’acheteur et donc investir avec prudence et maitrise. Le prêt bancaire permet notamment de lisser une somme sur la durée, tout en gardant la bonne gestion de ses finances.

Simuler et obtenir des estimations

Les comparateurs permettent d’obtenir des estimations d’emprunt en fonction de sa situation financière personnelle et notamment de l’argent à disposition pour acheter un bien immobilier. L’idée est donc d’informer l’acheteur des conditions d’emprunt avec un prêt à l’habitat, sachant que si le montant à emprunter est inférieur à 75 000 euros, il faudra alors souscrire un prêt à la consommation affecté, ce qui peut éviter toute garantie hypothécaire ou de cautionnement. Il est donc conseillé de procéder à une simulation gratuitement en ligne afin d’avoir rapidement connaissance des solutions de financement en cours.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de prêt immobilier
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers