Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du crédit immobilier > Crédit immobilier sans garantie : est-ce que ça existe ?

Crédit immobilier sans garantie : est-ce que ça existe ?

Crédit immobilier sans garantie : est-ce que ça existe ?

La plupart des ménages recourent au crédit pour financer l’achat d’un bien immobilier. Est-il possible de souscrire un crédit immobilier sans garantie ?

Pour se prémunir contre le risque d’insolvabilité de l’emprunteur, la banque réclame systématiquement des garanties. Les plus connues sont l’hypothèque, la caution, le privilège de prêteur de deniers et le nantissement. Pour autant, ces garanties sont-elles indispensables ? Éléments de réponse.

A quoi sert la garantie de prêt immobilier ?

Avant de donner un accord définitif de financement, le prêteur exigera certaines garanties. Celles-ci lui permettent d’être protégé en cas d’impossibilité de paiement.

Pour garantir un crédit immobilier, l’emprunteur dispose de plusieurs solutions. L’hypothèque autorise la banque, en cas d’impayés, à mettre en vente le bien placé en garantie pour récupérer la part des mensualités restant dues. Le cautionnement est un engagement pris par un organisme financier spécialisé. Celui-ci se porte garant du remboursement du prêt en cas de défaut de paiement de l’emprunteur.

Moins connu, le privilège de prêteur de deniers permet à la banque d’exiger la saisie puis la mise en vente du bien en cas de non-paiement de l’acquéreur. Contrairement à l’hypothèque, cette garantie ne peut être prise que pour le financement d’un bien existant ou d’un terrain. Enfin, le nantissement est une sûreté réelle mobilière pouvant porter sur un bien corporel comme un fonds de commerce ou des parts sociales que l’emprunteur remet à la banque pour garantir son emprunt.

La prise de garantie représente un coût important pour le demandeur et varie selon le montant du crédit. Pour connaître précisément le montant de ces frais, il est conseillé d’utiliser un simulateur en ligne.

Les conditions pour souscrire un prêt immobilier sans garantie

En pratique, les banques n’octroient pas de crédit immobilier sans garantie. Toutefois, il est possible de contourner cette règle en disposant d’un apport personnel conséquent, en soignant son profil d’emprunteur ou en souscrivant un prêt moins élevé.

L’apport personnel représente la somme d’argent qu’un emprunteur investit dans son projet d’achat en complément du crédit. Il prouve à la banque sa capacité à épargner et donc sa capacité de remboursement. Bien que la loi ne fixe aucun montant d’apport minimal ni maximal, pour obtenir un crédit immobilier sans garantie, il est conseillé de financer au moins 20 % de l’opération. L’apport personnel peut provenir d’une assurance vie, d’un héritage, d’une donation ou encore de la vente d’un bien immobilier.

Autre solution pour l’emprunteur qui souhaite bénéficier d’un prêt sans garantie : soigner son profil. Cela suppose de justifier d’une solidité financière et d’une situation professionnelle stable, de disposer d’un minimum d’épargne. Pour mettre toutes les chances de votre côté, pensez à solder, si possible, vos prêts en cours et évitez les découverts bancaires au cours des derniers mois.

Enfin, il sera plus facile d’obtenir un prêt immobilier sans garantie si le montant emprunté est faible, c’est-à-dire inférieur à 75 000 euros.

Si vous ne parvenez pas à trouver un crédit immobilier sans recourir à une garantie, vous pouvez faire appel à un courtier. Ce professionnel dispose d’un réseau de partenaires étendu et est en mesure de trouver une offre correspondant à vos attentes.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur de Prêt Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers