Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du crédit professionnel > Crédit pour profession libérale : explication, simulation

Crédit pour profession libérale : explication, simulation

Crédit pour profession libérale : explication, simulation

Les professions libérales peuvent bénéficier d’offres de crédit sur mesure pour leurs différents besoins, que ce soit sur le plan personnel ou sur le plan professionnel. Explications.

Financer l’activité de profession libérale

De nombreux indépendants ayant un statut de profession libérale ont des besoins ponctuels de trésorerie, un financement qui peut être obtenu par le biais d’un crédit à la consommation et qui permet de faire face à des dépenses imprévues ou à des baisses d’activités, liées à la saisonnalité. Certains ont également recours au crédit pour rembourser des dettes fiscales, liées à un découvert bancaire ou à un prélèvement de l’URSSAF par exemple. L’idée est donc de solliciter un crédit rapidement mais sans oublier de choisir la bonne formule.

Le profil d’une profession libérale est particulier, notamment par rapport à l’activité et en comparaison à un profil plus classique comme le salarié. Les banques sont donc plus exigeantes sur les garanties à apporter, il est donc fortement conseillé de solliciter les comparateurs de prêts en ligne, permettant ainsi de démarcher des établissements spécialisés dans le prêt de trésorerie pour les professionnels libéraux.

Prêt de trésorerie, les cas de figure

Dans le cadre d’un prêt de trésorerie, c’est-à-dire le recours à un financement appartenant à la famille des crédits à la consommation, le professionnel libéral va devoir fournir certains informations relatives à sa situation professionnelle et sa situation personnelle. Le montant du crédit sera important car il va déterminer sa nature et la nécessité ou non d’apporter des garanties, comme une caution par exemple. Dans le cadre de cette caution, il est possible de s’appuyer sur le patrimoine personnel du dirigeant, c’est ce que l’on appelle la caution solidaire.

Pour valider l’obtention d’un prêt de trésorerie, il est nécessaire de déposer un dossier pour avoir une première idée des conditions actuelles des prêts dans le domaine professionnel. Il sera nécessaire également de fournir des documents justificatifs comme la carte d’identité, les relevés de comptes mais aussi les deux derniers bilans. Dans le cadre d’une récente création ou reprise d’entreprise en profession libérale, un entretien sera nécessaire avec un conseiller financier, lequel pourra éventuellement demander un business plan, ou les bilans de l’ancien dirigeant.

Profession libérale : simuler un prêt en ligne

Il est difficile de se faire une idée précise du montant qu’il est possible d’obtenir ainsi que du taux et de la durée de remboursement. Ces éléments ne peuvent être estimés que dans le cadre d’une simulation de crédit pro en ligne, c’est un service qui est proposé gratuitement et sans engagement. Il suffit pour cela de compléter le formulaire ne prenant soin de préciser le montant souhaité mais aussi les informations personnelles de l’entrepreneur en activité libérale.

L’intérêt de simuler son prêt par le biais d’un simulateur est de pouvoir sonder les organismes de crédit présents sur le marché du prêt professionnel, il est ainsi possible de recevoir plusieurs offres de crédit de la part d’organismes proposant des financements pour les activités de profession libérales, ils ont donc une meilleure connaissance des problématiques que rencontrent ces dirigeants et peuvent leur apporter un conseil sur mesure.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de crédit professionnel

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers