Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Crédit professionnel : comparez les meilleures offres de prêt professionnel ! > Comment financer sa flotte de véhicule d'entreprise ? les solutions !

Comment financer sa flotte de véhicule d'entreprise ? les solutions !

Comment financer sa flotte de véhicule d'entreprise ? les solutions !

L’acquisition de véhicules professionnels représente un investissement non négligeable pour l’entreprise.

Leur financement peut donc devenir problématique. Heureusement, il existe aujourd’hui différents modes de financement de flotte automobile d’entreprise afin d’apporter une solution à divers besoins. Qu’il s’agisse de financement en fonds propres, de location ou d’emprunt, chaque entreprise sera en mesure de trouver la solution idéale compte tenu de ses besoins et de sa situation financière. Découvrez les solutions de financement de flotte auto disponible.

La location longue durée ou LLD

La location longue durée s’impose de nos jours comme étant le mode de financement de véhicules d’entreprise le plus sollicité. En effet, plus de 70% des véhicules d’entreprises sont aujourd’hui financés par la LLD. C'est une formule de leasing dont le principe consiste à s’adapter de manière parfaite aux besoins des clients. Une entreprise qui fait appel à la LLD pour financer ses véhicules s’assure donc de bénéficier d’une offre sur-mesure qui lui facilitera véritablement la vie. Dans le cadre de la LLD, les véhicules sont tout simplement loués et restitués au loueur à la fin du contrat. Cela élimine alors la contrainte de devoir revendre les véhicules lorsqu’il faut les changer.

Grâce au leasing, vous changez de véhicules comme vous changez de contrat. La flexibilité de la LLD a fait sa popularité auprès de professionnels, car ceux-ci sont libres de sélectionner les biens dont ils souhaitent disposer et ne pas s’en faire pour leur budget (devis gratuit sur Véhicules Pros ou Utilitaire.com). Ils sont également libres de fixer les modalités de location et même les modifier en cours de route en cas de besoin. Mais la particularité de la LLD reste la possibilité de bénéficier d’une panoplie de services annexes destinés à assurer la gestion des véhicules. Ainsi, l’entreprise n’aura plus besoin d’engager une société gestionnaire de flotte puisque les services sont compris dans le contrat de LLD et font l’objet d’une facture unique. L’avantage financier procuré par la LLD est l’un de ses atouts. Comme l’entreprise ne devient pas propriétaire des biens, elle ne règlera que leurs frais d’usage, réalisant ainsi une économie de l’ordre de 30% au moins. Et en matière fiscale, les loyers réglés sont déductibles du chiffre d’affaires imposable.

L’auto-financement

Comme son nom l’indique, l’auto-financement consiste à financer le véhicule à l’aide de sa propre trésorerie. Pour avoir la possibilité d’auto-financer une flotte de véhicules, l’entreprise devra donc disposer d’une trésorerie suffisante et correspondant à son budget, ce qui n’est pas toujours le cas. Les TPE et la PME ne sont pas toujours en mesure de faire une telle acquisition à partir de leurs fonds propres. Cependant, l’auto-financement est sans doute le moyen le moins coûteux de se constituer une flotte auto. En effet, l’entreprise deviendra propriétaire des véhicules et évite ainsi les loyers à fonds perdu. D’autre part, l’auto-financement est gratuit, c’est-à-dire que l’entreprise ne paie aucun intérêt ni des frais de dossier. Financer son propre parc auto signifie pour l’entreprise l’absence d’endettement. Elle aura alors par la suite la possibilité d’emprunter une somme élevée auprès de la banque pour financer des investissements plus significatifs. En tant que propriétaire, la structure peut aussi revendre les biens à tout moment si elle le souhaite.

Le crédit auto professionnel

En dehors de la location et de l’achat au comptant, l’entreprise a le choix d’opter pour le crédit bancaire professionnel pour acquérir les véhicules dont elle a besoin. Avec le crédit auto professionnel, elle est en mesure de disposer des sommes nécessaires pour une acquisition de suite. Cependant comme tout crédit, il est soumis à des intérêts et à une durée de remboursement allant de 1 à 7 ans. L’entreprise doit également remplir les conditions de solvabilité exigées par la banque si elle souhaite obtenir son financement.

Le choix du crédit auto implique cependant que la société s’endette et cette dette sera inscrite au passif du bilan. De plus, les véhicules coûteront beaucoup plus cher que leur valeur réelle en raison des intérêts et des divers frais. Néanmoins, le coût de l’investissement a l’avantage d’être lissé sur une période de remboursement plus ou moins longue, donc il ne pèsera pas trop lourd dans le budget de la structure. Elle bénéficiera aussi de la pleine propriété des biens et aura donc la possibilité d’en disposer à sa guise.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Crédit pour artisan : explication, simulation Crédit pour artisan : explication, simulation Vous êtes artisan et souhaitez souscrire un crédit pour créer ou développer votre activité ? Voici tout ce qu’il faut savoir.Comparateur Crédit Professionnel ! Gratuit et sans engagement !Les...
  • Crédit-bail ou crédit classique : comment choisir ? Crédit-bail ou crédit classique : comment choisir ? Sur le plan financier, de nombreuses entreprises se demandent s’il est plus judicieux d’opter pour le crédit-bail ou un emprunt classique.Comparateur Crédit Professionnel ! Gratuit et sans...