Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du rachat de crédits > Combien coûte un rachat de crédit immobilier ?

Combien coûte un rachat de crédit immobilier ?

Combien coûte un rachat de crédit immobilier ?

Découvrez le coût d’un rachat de crédit immobilier, une opération permettant de renégocier un taux mais qui entraine des frais, voici le tour d’horizon complet sur les coûts de l’opération.

Rachat de prêt immobilier : le principe

Un emprunteur ayant souscrit un prêt immobilier pendant une période de taux défavorable peut demander à le faire racheter, il s’agit d’une opération bancaire proposée par des établissements de crédits pour permettre à cet emprunteur de réajuster ses conditions de remboursement. Le but du rachat de prêt immobilier est de profiter d’une baisse des taux pour réaliser des économies sur les intérêts, il ne faut pas oublier pour autant que des frais sont à prévoir et que la différence de taux doit être au moins d’un point pour que l’opération soit rentable.

A noter qu’il s’agit dans ce cadre précis du rachat de prêt immobilier, à ne pas confondre avec le regroupement de prêt immobilier dont la finalité est d’alléger les montants des mensualités, une opération qui alourdit le coût total, l’effet contraire espéré par le rachat de prêt à l’habitat.

Les frais liés au rachat de prêt immobilier

Faire racheter son prêt immobilier par une autre banque va entrainer des frais, les voici en détail.

Les IRA ou indemnités de remboursement anticipé

Rembourser un crédit immobilier avant son terme entraine des pénalités, c’est que l’on appelle couramment les indemnités de remboursement anticipé. Le montant de ces frais ne peut pas dépasser 3% du capital restant à rembourser, certaines banques proposent des contrats sans IRA, il convient donc de vérifier son contrat pour savoir s’ils devront être réglés ou non.

Les frais de garantie

Souscrire un prêt immobilier va nécessite de prendre une garantie, une exigence logique des banques pour assurer le remboursement de leurs emprunts en cas de défaillance, suivant les banques, deux garanties sont envisageables : la caution bancaire ou l’hypothèque. La mise en place d’une nouvelle hypothèque va entrainer un passage chez le notaire pour lever l’ancienne hypothèque et mettre en place la nouvelle, on parle de main levée. Ces frais, y compris les honoraires du notaires, sont évalués à moins de 1% du montant du prêt immobilier.

Les frais de dossier

Le recours au rachat de crédit immobilier va nécessite l’instruction d’un dossier par la banque qui rachète, ce qui peut occasionner des frais de dossier. Cette partie est cependant négociable dans le cadre du rapatriement des comptes bancaires, ils sont souvent fixes ou alors définis par pourcentage sur le montant du prêt immobilier (moins de 1%). A noter qu’en passant par un courtier, il faudra rajouter ce montant dans les frais totaux, les frais de courtage sont estimé à 1% en moyenne.

Le cumul de tous ces frais justifie la nécessité de constater une différence de taux d’au moins 1 point en faveur de l’emprunteur mais ce n’est que le coût total du crédit qui permettra de savoir si le rachat de crédit immobilier est intéressant, il convient donc de comparer ce coût au montant restant à rembourser auprès du prêteur actuel. A noter que l’assurance emprunteur peut aussi constituer une partie importante du coût de l’emprunt, cette couverture peut également être négociée.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de rachat de crédits
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers