Rachat de crédit pour une profession libérale

Rachat de crédit pour une profession libérale

Les professions libérales, comme les autres emprunteurs, ont accès au rachat de crédit, une opération qui permet d’alléger ses mensualités.

Les professions libérales, qui représentent près d’un quart des entreprises françaises, ont une particularité : leurs patrimoines personnel et professionnel peuvent être liés. En quoi le regroupement de prêts peut-il participer au rééquilibrage de leur budget ? Comment fonctionne cette opération ? Tous les détails.

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit ?

Le rachat de crédit consiste à regrouper plusieurs prêts déjà contractés en un seul emprunt. Cette opération est mise en place dans l’objectif d’obtenir un crédit à un taux réduit avec une mensualité unique et une durée de remboursement allongée. L’emprunteur voit ainsi ses mensualités réduites, augmente son reste à vivre et peut même envisager le financement d’un nouveau projet.

Il existe plusieurs types de rachat de crédit :

  • Le rachat de crédit à la consommation : les prêts rachetés ont été attribués pour l’achat d’un véhicule ou d’équipements électroménagers ;
  • Le rachat de prêt-relais : il désigne le rachat d’un prêt souscrit entre l’achat d’un nouveau bien immobilier et la revente de l’ancien ;
  • Le rachat de crédit immobilier : il concerne un crédit destiné à financer l’achat d’un bien immobilier.

Le choix du type de rachat de crédit dépend principalement de la part que représentent les prêts immobiliers dans l’opération.

Les bonnes raisons de faire un rachat de crédit

Plusieurs raisons peuvent amener un emprunteur à recourir au rachat de crédit. D’abord, cette solution peut être envisagée pour restructurer sa dette et recréer un équilibre budgétaire. En effet, le nouvel emprunt permet au bénéficiaire de souffler, de rembourser ses échéances en toute sérénité et d’assumer ses autres charges mensuelles, notamment les loyers, impôts et assurances. Grâce à des mensualités moins élevées remboursées sur une durée plus longue, l’emprunteur profite d’une plus grande souplesse au quotidien.

Le rachat de crédit peut aussi s’imposer naturellement quelques années après la souscription d’un crédit, surtout si le taux d’emprunt initial est plus élevé que les taux actuels. Le souscripteur a alors tout intérêt à profiter de ce contexte de taux bas pour réaliser des économies.

Une autre raison qui peut pousser les emprunteurs à faire racheter leurs crédits est de n’avoir plus qu’un seul intermédiaire. Cela a pour effet de simplifier la gestion des finances.

Quelles sont les particularités du rachat de crédit pour profession libérale ?

Les professions libérales exercent un métier sur la base de qualifications spécifiques, à titre personnel, sous leur propre responsabilité et de façon indépendante. On les retrouve dans de nombreux domaines tels que :

  • La santé : infirmier, kinésithérapeute, pharmacien, orthophoniste, vétérinaire… ;
  • Le droit : avocat, mandataire judiciaire, administrateur judiciaire, greffier, huissier de justice, notaire… ;
  • Les domaines techniques : agent d’assurances, architecte, commissaire aux comptes, expert-comptable, géomètre.

De manière générale, il faut distinguer :

  • Les professions libérales réglementées : qui doivent respecter certaines règles déontologiques liées à leur métier et sont encadrées par un ordre, une chambre ou un syndicat qui contrôle le respect de ces règles et l’accès à la profession.
  • Les professions libérales non-réglementées : qui disposent d’une marge de manœuvre relativement large et dont les dirigeants peuvent choisir parmi les formes de sociétés commerciales celle qui semble la plus adaptée pour développer leur activité.

Dans les faits, les personnes qui exercent sous le statut de profession libérale peuvent se verser un revenu confortable. Toutefois, ce n’est pas systématiquement le cas. A cela s’ajoutent plusieurs autres éléments à prendre en compte :

  • La pression fiscale peut être plus ou moins lourde selon la forme de société choisie au moment de la création ;
  • Les charges sont plus importantes que pour un salarié ;
  • Les professions libérales sont davantage exposées à des difficultés conjoncturelles pouvant chambouler leur activité ;
  • Sans accompagnement, il est plus difficile de faire les meilleurs choix pour une optimisation fiscale efficace ;
  • A la retraite, les revenus peuvent diminuer de plus de 50 %.

Toutes ces problématiques sont connues des banques lors d’une demande de rachat de crédit. Selon le dossier qu’elles reçoivent et le niveau d’endettement du demandeur, celles-ci se réservent le droit de ne pas y donner suite.

Rachat de crédit profession libérale : quels sont les documents à fournir ?

En plus des documents classiques exigés pour obtenir un crédit, les professions libérales doivent fournir :

  • Leurs trois derniers bilans ;
  • Leurs trois derniers avis d’imposition ;
  • Les justificatifs de tous leurs prêts professionnels.

Compte tenu de la situation financière généralement instable des professions libérales, les banques peuvent réclamer des garanties supplémentaires. En garantie du nouveau prêt, l’emprunteur pourra donc fournir un bien immobilier lui appartenant en propre, l’idéal étant qu’il soit à usage privé et non professionnel.

Conseils pour trouver la meilleure offre de rachat de crédit pour profession libérale

Vous souhaitez profiter de la meilleure offre de rachat de crédit ? Pour gagner du temps et réaliser des économies, vous pouvez suivre ces quelques conseils :

Faire une simulation de rachat de crédit en ligne

Le regroupement de prêts, même lorsqu’il est fait par une profession libérale, n’est pas systématiquement rentable. Pour le vérifier, il est recommandé d’utiliser un simulateur de rachat de crédit en ligne. Cet outil gratuit et sans engagement est simple d’utilisation puisqu’il suffit de renseigner quelques informations sur son profil et les caractéristiques des crédits souscrits pour avoir un aperçu du coût de l’opération et du montant de la future mensualité.

Comparer les offres

La comparaison des offres est indispensable pour espérer trouver une offre de rachat de crédit intéressante et sous un délai rapide. L’utilisation d’un comparateur en ligne est recommandée. Effectivement, grâce à cet outil, l’emprunteur peut obtenir en quelques clics une liste d’offres susceptibles de lui correspondre. Pour faire le bon choix, il lui suffit ensuite de les étudier en détails.

Si vous préférez bénéficier de l’expertise d’un professionnel, n’hésitez pas à faire appel à un courtier en rachat de crédit !

 
 

Simulation Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Renégociation ou rachat de crédit : quelles différences ? Renégociation ou rachat de crédit : quelles différences ? Souvent confondues, la renégociation et le rachat de crédit correspondent pourtant à deux opérations distinctes.Simulation Rachat de Crédit ! Gratuit et sans engagement !La renégociation de...
  • Peut-on renégocier un prêt travaux ? Peut-on renégocier un prêt travaux ? Vous avez souscrit un prêt travaux mais ne parvenez plus à régler vos mensualités ? Découvrez comment renégocier ce crédit.Simulation Rachat de Crédit ! Gratuit et sans engagement !Pour...