Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du rachat de crédits > Rachat de crédits sans CDI : comment s'y prendre ?

Rachat de crédits sans CDI : comment s'y prendre ?

Rachat de crédits sans CDI : comment s'y prendre ?

Regrouper ses crédits permet de réduire ses mensualités et de rééquilibrer ses finances, une opération qui nécessite de fournir des garanties comme un contrat de travail en CDI, sans ce fameux sésame, il est encore possible de trouver des solutions.

Rachat de prêts sans CDI : comment ça se passe ?

Les aléas de la vie peuvent jouer un rôle plus ou moins importants dans les finances d’un ménage, il peut s’agir d’évènements heureux comme l’arrivée d’un enfant, un mariage ou d’évènements moins positifs comme un accident ou une séparation. Ces imprévus peuvent chambouler la vie d’un ménage mais aussi déséquilibrer les finances, d’où la nécessité dans certains cas de recourir au regroupement de crédits, une opération permettant de faire racheter ses prêts pour réduire ses mensualités.

L’emprunteur doit donc se tourner vers un organisme spécialisé, il peut s’agir de sa banque, d’un courtier ou d’un comparateur en ligne pour demander le regroupement de ses emprunts, simplement cette opération va nécessiter de fournir des garanties car comme pour un crédit classique, une évaluation de la capacité de remboursement de l’emprunteur est effectuée et son contrat de travail va jouer un rôle important.

Sans CDI, peut-on obtenir le rachat de crédits ?

Aucun organisme n’acceptera de financer le regroupement de crédits d’un emprunteur ou d’un couple d’emprunteur n’ayant pas au moins un CDI dans les contrats de travail. C’est-à-dire que si l’un des deux emprunteurs dispose au moins d’un CDI, le financement pourra se réaliser, sous réserve bien évidemment de respecter les conditions de prêts des banques. Il y a également des cas particuliers comme par exemple les contrats de stagiaires dans la fonction publique qui sont assimilés à un contrat de type CDI ou encore les professions libérales qui doivent fournir plusieurs bilans pour rassurer le prêteur.

Le rachat de crédits a pour principe de rallonger la durée et donc le risque est encore plus grand pour le prêteur, qui demande en contrepartie des garanties sur le remboursement des sommes accordées. Une promesse d’embauche peut être un point positif dans le dossier, une simulation s’avère être nécessaire à ce stade pour déterminer la faisabilité du financement.

Simuler son regroupement de prêts sans avoir le CDI

La simulation de rachat de crédit accorde aux emprunteurs la possibilité d’obtenir une estimation de la nouvelle mensualité réduite, cela permet ainsi de se projeter dans sa nouvelle situation en cas d’accord de financement. Si aucun CDI n’est présent dans le foyer, il ne sera possible d’aller plus loin que l’étape de simulation, les établissements de crédits prononceront un refus de la demande.

Il faut donc patienter et espérer un changement de situation pour parvenir à obtenir un CDI et rétablir la situation financière du foyer. A noter que dans le cadre d’une absence de solutions par le biais du rachat des emprunts, la seule alternative restante étant de s’engager dans un dossier de surendettement auprès de la Banque de France. Cette situation peut cependant générer quelques désagréments, notamment en matière de fichage bancaire.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de rachat et regroupement de crédits

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : NELNHq

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers