Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du crédit immobilier > Crédit immobilier sans frais de dossier : est-ce possible ?

Crédit immobilier sans frais de dossier : est-ce possible ?

Crédit immobilier sans frais de dossier : est-ce possible ?

Vous souhaitez souscrire un crédit pour financer l’achat de votre résidence principale ou secondaire ? La banque vous réclamera probablement des frais de dossier.

Si le taux du prêt immobilier est un critère important à prendre en compte, les autres frais qui impacteront le coût total du crédit ne doivent pas être sous-estimés. En effet, en plus de l’assurance emprunteur, il faudra régler des frais de dossier. Quel est le montant des frais de dossier ? Peut-on les négocier ? Explications.

A combien s’élèvent les frais de dossier ?

Les frais de dossier correspondent à la rémunération de la banque pour son travail d’analyse et de traitement de votre demande de crédit. Effectivement, pour chaque demande de prêt, l’établissement doit vérifier l’ensemble des documents fournis, s’assurer de la cohérence entre les bulletins de salaire, les relevés de compte et déclarations d’impôt. Ces frais représentent généralement entre 0,4 et 1 % du montant total du prêt, soit une somme allant de 500 à 1 000 euros. Leur facturation dépend de la banque prêteuse. Les frais de dossier peuvent ainsi être facturés de manière forfaitaire ou sous forme de pourcentage. Ils sont le plus souvent réglés en même temps que la première mensualité de crédit.

Il faut savoir que l’application des frais de dossier n’est pas systématique. La loi les interdit pour le prêt à taux zéro (PTZ) et le prêt épargne logement (PEL). Ils sont également limités dans le cadre d’un prêt accession sociale (PAS) ou d’un prêt locatif social (PLS).

Négocier les frais de dossier, c’est possible !

Le montant des frais de dossier figure sur la fiche d’information standardisée européenne fournie avec l’offre de prêt. Cette somme, souvent élevée, peut donner envie de se lancer dans une négociation pour tenter de les réduire voire même de les annuler.

Les frais de dossier peuvent être négociés facilement auprès du prêteur car ils représentent une faible somme par rapport aux autres garanties et notamment l’assurance de crédit. Le fait de traiter directement avec votre banque, sans passer par l’intermédiaire d’un courtier, peut jouer en votre faveur. Pour mettre toutes les chances de votre côté, veillez à soigner la qualité de votre profil. Si vous avez un apport personnel ou si votre taux d’endettement est faible, n’hésitez pas à mettre ce point en avant.

Autre conseil pour négocier les frais de dossier : confrontez les offres de crédit des banques en utilisant un comparateur en ligne. Si certains organismes proposent des frais de dossier inférieurs à ceux de votre banque actuelle, demandez à votre conseiller de vous faire une proposition similaire. Si vous êtes un ancien client de la banque, vous pouvez enfin demander un geste au nom de votre fidélité.

Au moment de comparer les frais de dossier proposés par les établissements bancaires, faites attention car certains sont indiqués hors taxes et d’autres toutes taxes comprises (TTC). Si vous ne parvenez pas à réduire ou annuler ces frais, tentez d’économiser sur votre assurance emprunteur.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de prêt immobilier
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers