Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du crédit immobilier > Emprunt immobilier sur 30 ans et plus : avantages et inconvénients

Emprunt immobilier sur 30 ans et plus : avantages et inconvénients

Emprunt immobilier sur 30 ans et plus : avantages et inconvénients

Les taux d’intérêt se maintiennent à des niveaux historiquement bas favorisant les conditions de financement alors que les durées d’emprunt s’allongent. Faut-il emprunter sur 30 ans ou plus ?

Aujourd’hui, les banques n’hésitent plus à prêter à 25 ou 30 ans, voire même à 35 ans. Cet allongement des durées d’emprunt s’explique d’une part par la hausse des prix immobiliers empêchant certains foyers d’acheter sur des durées plus courtes et d’autre part, par une diminution de l’écart entre les taux à 20 ans et ceux à 25 ou 30 ans permettant d’obtenir des mensualités plus intéressantes à long terme.

Prêt immobilier sur 30 ans et plus : les avantages

4 prêts immobiliers sur 10 ont une durée comprise entre 25 et 30 ans, selon les données de la Banque de France. Il faut dire que souscrire un prêt sur une durée plus longue offre plusieurs avantages. Tout d’abord, cela permet d’emprunter une somme plus importante. A titre d’exemple, un couple dont les revenus s’élèvent à 3 000 euros par mois et qui ne souhaite pas rembourser plus de 1 000 euros par mois pourra emprunter près de 50 000 euros de plus sur 35 ans.

Ensuite, souscrire un prêt immobilier sur 30 ans et plus donne la possibilité de réduire son taux d’endettement. En effet, en étalant leur crédit sur une plus longue durée, les emprunteurs peuvent rembourser des mensualités plus faibles ce qui facilite la réalisation de leur projet. L’allongement de la durée d’emprunt peut donc être une solution intéressante pour les ménages un peu juste financièrement et notamment pour les primo-accédants.

Les inconvénients du prêt immobilier longue durée

Evidemment, emprunter sur une durée de 30 ans ou plus présente des inconvénients à prendre en compte. S’il est vrai que les prêts longue durée facilitent la mise en place de projets immobiliers, il faut noter, qu’à la fin, le coût total du crédit sera plus élevé puisqu’il y aura davantage de mensualités et donc d’intérêts à rembourser. Par exemple, en souscrivant un prêt de 150 000 euros sur 15 ans au taux de 6 %, l’emprunteur devra rembourser 231 500 euros. En empruntant dans les mêmes conditions mais sur une durée de 30 ans, il devra rembourser au total plus de 329 000 euros. Dans la plupart des cas, il est donc préférable d’emprunter sur une durée plus courte.

De plus, si vous souhaitez souscrire un prêt immobilier sur une durée de 30 ans ou plus, la banque appliquera un taux d’intérêt plus élevé car elle considère qu’elle prend plus de risques. Cet engagement entraîne également des conséquences en cas de revente anticipée du bien.

Ainsi, les ménages n’ayant pas d’autres choix que d’emprunter sur une durée longue ont tout intérêt à prévoir un prêt modulable. En cas de hausse de revenus, ils pourront alors augmenter leurs mensualités ou réduire la durée de leur crédit. Si cette opération n’abaissera le taux appliqué, la baisse du nombre d’échéances permettra de réaliser d’importantes économies.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de prêt immobilier
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers