Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du rachat de crédits > Rachat de crédit et loyer fictif (hébergement par un tiers) : explications

Rachat de crédit et loyer fictif (hébergement par un tiers) : explications

Rachat de crédit et loyer fictif (hébergement par un tiers) : explications

Les emprunteurs qui sont logés gratuitement peuvent mettre en place un rachat de crédit sous certaines conditions. Cette opération peut leur permettre de réduire leurs mensualités, de rééquilibrer leur budget ou de financer un nouveau projet.

De nombreux ménages se font héberger par un tiers ou un membre de leur famille. Cette situation temporaire le temps de louer ou d’acheter un logement peut s’éterniser. Dans ce cas, il est toujours possible de recourir au rachat de crédit. Découvrez comment fonctionne le rachat de crédit avec le principe du loyer fictif.

Recourir au rachat de crédit en étant logé gratuitement

Un emprunteur ayant plusieurs prêts en cours de remboursement peut faire une demande de rachat de crédit en déposant son dossier auprès d’une banque ou d’un organisme proposant ce type d’opération. Pour prendre sa décision, l’établissement va étudier la situation du demandeur et notamment ses charges et revenus grâce aux pièces justificatives fournies.

Lorsque l’emprunteur est hébergé gratuitement par un tiers, la banque tient compte d’un loyer fictif, c’est-à-dire d’un montant assimilé à un loyer bien que le demandeur n’en règle aucun. En effet, l’organisme de crédit considère que cette situation d’hébergement est temporaire et que la charge supplémentaire que représenterait le paiement d’un loyer pourrait impacter la capacité de remboursement des mensualités. Si les organismes bancaires calculent le loyer fictif c’est donc pour anticiper un éventuel changement de situation.

Les conditions pour mettre en place un rachat de crédit avec un loyer fictif

Dans la plupart des cas, l’emprunteur recourt au rachat de crédit pour supporter plus facilement les échéances mensuelles. Toutefois, si le demandeur est logé gratuitement chez un tiers, le montant du loyer fictif peut influer sur la décision de la banque. L’augmentation du taux d’endettement peut entraîner un refus de financement.

Pour mettre toutes les chances de son côté, le souscripteur a intérêt à proposer des garanties solides comme l’hypothèque ou à emprunter avec une autre personne qui participera au remboursement du crédit.

Obtenir un rachat de crédit sans loyer fictif, c’est possible ?

Peu de banques acceptent les demandes de rachat de crédit sans loyer fictif. Pour rappel, cette opération implique un allongement de la durée d’emprunt et un coût total plus élevé. Ainsi, l’établissement bancaire ne souhaitera prendre aucun risque et calculera systématiquement un loyer fictif. La prise en compte de ce dernier représente également une sécurité pour l’emprunteur puisque cela lui évite de nouvelles complications financières par la suite.

Dans tous les cas, il est possible de passer par l’intermédiaire d’un courtier, d’une banque ou d’un organisme de crédit pour mettre en place un rachat de crédit. En sollicitant plusieurs acteurs, l’emprunteur multiplie ses chances d’obtenir une proposition de financement rapidement.

Pour trouver la meilleure offre de rachat de crédit avec loyer fictif, n’hésitez pas à utiliser un comparateur en ligne. Vous obtiendrez ainsi une estimation de votre nouvelle mensualité que vous pourrez comparer avec celles que vous payez actuellement.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de rachat de crédits
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers