Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du crédit immobilier > Taux de crédit immobilier bas : taux fixe ou taux variable, comment choisir ?

Taux de crédit immobilier bas : taux fixe ou taux variable, comment choisir ?

Taux de crédit immobilier bas : taux fixe ou taux variable, comment choisir ?

Faut-il souscrire un crédit immobilier à taux fixe ou à taux variable ? Pour bien choisir, mieux vaut comparer ces deux formules.

Obtenir un taux de crédit immobilier avantageux peut devenir un vrai casse-tête pour les emprunteurs. Si la grande majorité des Français optent pour un prêt immobilier à taux fixe misant sur la sécurité, les crédits à taux variable présentent également des avantages. Comment choisir entre taux fixe ou taux variable ? Explications.

Qu’est-ce qu’un crédit immobilier à taux fixe ?

En matière de prêt immobilier, le taux fixe est un taux qui reste inchangé pendant toute la durée de l’emprunt. Les mensualités sont fixées en fonction du capital emprunté, la durée du prêt et le taux du crédit. Bien que le taux fixe soit initialement défini, les échéances peuvent être constantes auquel cas les mensualités restent identiques du début à la fin, ou progressives. Dans ce second cas, elles seront réduites en début de prêt puis augmenteront progressivement chaque année.

Qu’est-ce qu’un crédit immobilier à taux variable ?

Les banques proposent des crédits immobiliers à taux variable. Ce taux est révisé chaque année en fonction de l’indice de référence Euribor. En début de prêt, le taux variable est inférieur au taux fixe mais il peut rapidement évoluer et impacter le montant des mensualités. Si vous pensez que vos revenus vont s’accroître dans les prochaines années, souscrire un crédit immobilier à taux variable peut vous permettre d’emprunter un montant plus élevé grâce à un taux de départ plus intéressant.

Choisir entre taux fixe et taux variable

Opter pour un prêt immobilier à taux fixe limite les risques en évitant les hausses de taux pendant la durée de l’emprunt. Cette option est à privilégier si vous vous engagez sur une durée de remboursement supérieure à 15 ans. Effectivement, sur le court terme, les hausses de taux sont peu significatives. En revanche, en choisissant un taux fixe, l’emprunteur ne pourra pas profiter d’une baisse de taux en cas de baisse de l’indice Euribor. De plus, en début de prêt, le taux fixe est plus élevé que le taux variable.

Quant au taux variable, il présente plusieurs avantages par rapport au taux fixe. Tout d’abord, il est plus intéressant en début de prêt et permet de profiter d’éventuelles baisses pendant la période de remboursement. Mais surtout, en cas de hausse des taux et si cela est prévu par le contrat, l’emprunteur pourra transformer son prêt à taux variable en crédit à taux fixe. Cependant, choisir cette formule est plus risqué. C’est pourquoi, elle est déconseillée sur le long terme. De manière générale, la souscription d’un prêt à taux variable n’est intéressante que si la durée d’emprunt est inférieure à 7 ans.

Ainsi, le choix entre taux fixe et taux variable dépend essentiellement de votre degré d’acceptation du risque et de la durée d’emprunt. Le prêt à taux variable capé peut être une bonne solution puisqu’il prévoit que, pendant la phase d’emprunt, le taux du crédit ne peut être supérieur au taux variable de départ augmenté du taux capé.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur de Prêt Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers