Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du rachat de crédits > Diminuer de 60% ses mensualités avec un rachat de crédit, est-ce réaliste ?

Diminuer de 60% ses mensualités avec un rachat de crédit, est-ce réaliste ?

Diminuer de 60% ses mensualités avec un rachat de crédit, est-ce réaliste ?

Le rachat de crédit promet une baisse de 60% de ses mensualités mais est-ce vraiment réaliste et quels sont les inconvénients de cette opération de banque ? Eléments de réponse.

Faire racheter ses crédits et baisser ses mensualités

Il est facile d’entrevoir des affichages publicitaire annonçant jusque moins 60% sur ses mensualités actuelles de crédits. Ces communications sont tout simplement associées à des opérations de regroupement de crédits, un financement qui propose de racheter les prêts d’une personne en contre partie d’un nouveau contrat proposant des modalités de remboursement ajustées. Le rachat de crédits est souvent proposé par des établissement de crédits, accessibles directement ou par le biais d’un réseau de courtiers, indépendants.

Si le rachat de crédit permet de baisser les mensualités, c’est tout simplement que l’organisme de financement va solder les dettes, et les reporter sur une durée plus longue. Ainsi, plus la durée de remboursement sera importante et plus la baisse de mensualité le sera aussi. On peut donc dans certains cas atteindre 60%, au détriment d’un coût de crédit bien plus lourd.

Une durée longue et un coût plus important

Si le rachat de crédit annonce une mensualité divisée de moitié et plus, c’est pour mieux cacher un allongement de la durée qui se traduit par un coût total plus important. Il faut donc rester prudent sur la baisse de mensualité car si la capacité de remboursement suffit à modérer cet allègement, il est conseillé de ne pas aller plus loin, afin d’éviter de doubler le coût de ses remboursements. Ces particularités ne font pas toujours partie des informations mais il est nécessaire d’en être informé.

Au-delà du coût, le rachat de prêts permet tout de même de retrouver une situation financière plus stable et de couper court à une dégradation du budget, pouvant conduire dans certains cas à une situation de surendettement. Une situation ou plus aucune solution bancaire n’est possible. L’intérêt du rachat de prêts est donc de repartir du bon pied, mais en ayant conscience à la fois de l’engagement et des contre parties à engager pour avoir une mensualité plus petite.

Mesurer la baisse de mensualité

La baisse de mensualité est propre à chaque situation et donc à chaque emprunteur. Les établissements de crédits par le biais de leurs conseillers financiers vont systématiquement étudier chaque demande de regroupement de crédits afin de vérifier premièrement la faisabilité du financement et deuxièmement la solvabilité de l’emprunteur, qu’il soit seul ou accompagné d’un co-emprunteur. Ce démarchage peut se faire librement, c’est-à-dire qu’il faut déposer une demande en agence bancaire ou alors utiliser les sites internet des organismes spécialisés.

Il est aussi possible de se servir des intermédiaires comme les courtiers qui peuvent déposer une demande auprès des différents établissements, moyennant des frais de courtages ou mandats, c’est un pourcentage calculé sur le montant du rachat de crédits. Pour les plus habiles des nouvelles technologies, il est possible d’avoir recours à un rachat de crédit en utilisant les comparateurs en ligne ou même les applications mobiles dédiées à cet effet. A noter que toute demande n’est absolument pas contrainte d’engagement et que ces démarches restent entièrement gratuites.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de rachat de crédits
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers