Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du crédit immobilier > Emprunter en France pour un achat immobilier en Espagne ou au Portugal

Emprunter en France pour un achat immobilier en Espagne ou au Portugal

Emprunter en France pour un achat immobilier en Espagne ou au Portugal

De nombreux tricolores cherchent à acheter à l’étranger, notamment dans les pays du Sud comme l’Espagne ou le Portugal, voici comment procéder pour financer un achat immobilier à l’étranger.

Achat immobilier en Espagne ou au Portugal

Le marché immobilier en Espagne ou au Portugal peut être intéressant, que ce soit pour acheter un bien en qualité de résidence secondaire ou tout simplement envisager une retraite paisible au soleil. Le prix au m² reste très attractifs dans les différentes villes des deux pays, que ce soit pour un achat dans l’ancien ou pour un achat en neuf. On peut par exemple trouver un appartement d’une surface de 100 m² sur la « costa brava » à moins de 150 000 euros, des investissements très intéressants.

Il faut cependant bien définir les modalités de financement et notamment prendre en compte la fiscalité locale. Par exemple, l’Espagne impose une taxe foncière de 24,75% aux non-résidents. Le Portugal lui impose trois taxes : l’impôt municipal sur l'immobilier (IMI), l’impôt municipal sur le transfert immobilier (IMT) et l’impôt sur les timbres (IS).

Peut-on souscrire un prêt immobilier en France ?

Si vous envisagez un achat immobilier au Portugal ou en Espagne, il n’est pas évident de vouloir entreprendre des démarches financières dans ces pays, surtout si vous ne parlez pas la langue. L’idée est donc de s’appuyer sur le marché tricolore pour obtenir son financement. Les banques Françaises sont plutôt ouvertes à l’idée de proposer de financements à destination des emprunteurs intéressés par l’achat à l’étranger, il faut cependant définir le type de financement car une garantie sera exigée sur un bien immobilier.

Il y a la possibilité de recourir à un prêt hypothécaire, c’est-à-dire de souscrire un crédit immobilier dont la garantie sera prise sur le bien principal en France, ce mode de financement est idéal lors d’un achat en résidence secondaire, il faudra simplement se reposer sur la quotité hypothécaire pour définir le montant maximal à emprunter. L’autre solution est de garantir le prêt immobilier via un nantissement, c’est une garantie qui se repose sur un contrat d’assurance vie. Enfin, acheter à l’étranger nécessite bien souvent d’apport des garanties personnelles, comme un apport financier par exemple.

Simuler un prêt immobilier pour acheter au Portugal ou en Espagne

La première étape fondamentale avant d’acheter à l’étranger est de définir sa capacité d’emprunt, c’est-à-dire que la simulation du prêt à l’habitat va permettre d’informer l’emprunteur sur le montant qu’il peut obtenir mais aussi sur les conditions de remboursement. Un foyer ayant déjà des crédits en cours pourra éventuellement passer par le regroupement de crédit afin d’obtenir son financement.

Il suffit donc de déposer une demande de prêt immobilier en précisant le montant souhaité mais aussi la nature de l’achat, les comparateurs permettent de solliciter des établissements bancaires spécialisés dans l’achat de bien immobilier à l’étranger, ils sont donc en mesure de répondre rapidement à la demande de financement et de prononcer un avis de faisabilité. A noter que cette démarche est entièrement gratuite et sans engagement.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de prêt immobilier
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers