Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du crédit immobilier > Achat d’une résidence locative : trouver le taux le plus bas pour son crédit

Achat d’une résidence locative : trouver le taux le plus bas pour son crédit

Achat d’une résidence locative : trouver le taux le plus bas pour son crédit

Un investissement immobilier locatif peut se financer comptant. L’investisseur qui ne dispose pas des fonds nécessaires à l’achat d’une résidence locative peut également recourir à l’emprunt.

L’investissement immobilier locatif répond à plusieurs objectifs : réduire ses impôts, bénéficier de revenus complémentaires, préparer sa retraite, protéger ses proches… Mais pour que cette acquisition immobilière soit réussie, encore faut-il trouver le taux le plus bas en cas de recours à l’emprunt. Explications.

Souscrire un crédit pour financer un investissement locatif : les avantages

L’investissement locatif offre de nombreuses possibilités à l’acquéreur : achat d’une maison, d’un appartement (vide ou meublé), achat d’un parking, d’un local commercial, de parts de FCPI (Fonds communs de placement dans l’immobilier). Souscrire un crédit reste le meilleur moyen de financer cette opération. En ne puisant que le strict minimum dans ses avoirs, l’investisseur peut faire jouer l’effet de levier financier du crédit. Son endettement sera en partie remboursé grâce aux loyers perçus. Par ailleurs, il faut noter que l’immobilier locatif est pratiquement le seul placement finançable par emprunt.

Une autre raison incite les investisseurs à recourir au crédit pour financer un investissement locatif : le taux d’intérêt. Celui-ci est souvent inférieur au taux de rendement brut du placement immobilier. Le mouvement de chute des taux entamé depuis 2011 permet à l’investisseur d’être encore plus rentable et bénéficiaire.

Enfin, recourir à l’emprunt pour investir dans l’immobilier locatif permet de profiter d’une fiscalité optimisée. Effectivement, les intérêts d’emprunt sont déductibles des loyers déclarés qu’il s’agisse d’une location vide ou meublée.

Comment trouver le taux le plus bas pour son crédit ?

Généralement, le taux d’intérêt pour l’achat d’une résidence locative est le même que celui applicable pour l’acquisition d’une résidence principale. Si certaines banques proposent des tarifs un peu plus élevés, rien ne vous empêche de faire jouer la concurrence. Pour comparer efficacement les offres, référez-vous au TAEG (taux annuel effectif global), un indicateur qui reflète le coût total du crédit. Le TAEG prend en compte les intérêts, les frais de dossier, les primes d’assurance décès, invalidité, incapacité de travail, les frais de garantie, les commissions.

Pour vérifier si un taux est avantageux, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne. Cet outil vous affiche les meilleurs taux en fonction de votre profil, de la durée, du montant et du type de prêt souhaité (amortissable ou in fine). L’assistance d’un courtier peut être précieuse à condition de prendre en compte le montant de sa commission dans son plan de financement.

Le taux d’intérêt n’est pas le seul élément négociable. En effet, vous pouvez aussi négocier les frais de dossier et les pénalités de remboursement anticipé. Par ailleurs, vous n’êtes en aucun cas obligé de souscrire à l’assurance de groupe proposée par la banque. Grâce à la délégation d’assurance instaurée par la loi Lagarde, il est possible d’opter pour une assurance de prêt individuelle qui comporte des garanties au moins équivalentes. Pour bien choisir votre contrat d’assurance, consultez le TAEA (taux annuel effectif de l’assurance), un indicateur qui permet de mesurer le coût réel de cette garantie.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur de Prêt Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers