Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du crédit immobilier > Peut-on suspendre un crédit immobilier ? Quelles conséquences ?

Peut-on suspendre un crédit immobilier ? Quelles conséquences ?

Peut-on suspendre un crédit immobilier ? Quelles conséquences ?

Au cours du remboursement d’un crédit immobilier, un emprunteur a la possibilité de suspendre les remboursements pour faire face à une période particulière (perte d’emploi, baisse des revenus, accidents de la vie), voici les modalités de la suspension de prêt immobilier et les conséquences directes.

Suspendre temporairement le remboursement d’un prêt immobilier

Le prêt à l’habitat est un financement remboursable sur de longues périodes, en général plus de 20 ans pour la plupart des Français. Il n’est pas possible de prévoir les évènements qui peuvent subvenir au cours du remboursement d’un emprunt immobilier et en cas d’accident de la vie, il est possible de suspendre le remboursement de la dette pendant une période bien définie.

La suspension de crédit immobilier permet tout simplement de reporter le remboursement des mensualités dues afin de faire face au coup dur, il peut s’agir d’une perte d’emploi, d’une dépense imprévue ou encore d’une baisse des revenus temporaire. L’idée est tout simplement d’accompagner l’emprunteur dans cette transition et de lui permettre de reprendre quelques mois après le remboursement de ses dettes.

Comment savoir si on peut reporter les échéances ?

Tous les contrats de crédit ne prévoient pas ces clauses de report des échéances de prêt immobilier, seule une poignée de banque propose cette solution à ses clients, c’est notamment le cas de la Caisse d’Epargne, du Crédit du Nord, du Crédit Agricole ou encore de la Société Générale. Cependant, avoir souscrit son emprunt au sein de l’une de ces banques ne garantit pas pour autant de pouvoir suspendre le remboursement de son emprunt, une clause doit être présente avant tout dans le contrat stipulant la possibilité de suspendre le remboursement et présentant les modalités.

Il faut savoir que le report d’échéances peut être partiel ou total. Soit l’emprunteur choisit le report partiel du remboursement du capital et il devra tout de même continuer à rembourser les intérêts et l’assurance, soit il choisit le report total et la suspension du remboursement sera totale pendant la durée définie. En règle générale, une suspension de prêt immobilier peut durer 12 mois.

Comment mettre en place la suspension du prêt immobilier ?

La première étape et pas des moindres est tout d’abord de vérifier la présence d’une clause de report d’échéances dans le contrat de crédit immobilier. Il suffit ensuite de contacter le conseiller commercial de la banque qui pourra vérifier la situation de l’emprunteur et l’informer de la nécessité ou non d’activer cette clause. Le conseiller proposera un avenant au contrat précisant les termes du report d’échéances, un nouveau tableau d’amortissement sera communiqué à l’emprunteur avec l’allongement de la durée.

Pour les emprunteurs n’ayant pas de clause dans leur contrat, il est nécessaire de contacter le conseiller bancaire et de lui demander la possibilité de reporter le remboursement du crédit, certaines banques peuvent accepter cette demande, d’autres la refusent. En cas de refus, il reste la possibilité du rachat de prêts, une opération permettant de faire racheter le crédit immobilier pour réduire la mensualité, cette opération n’est cependant pas accessibles aux personnes sans emploi.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de prêt immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers