Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du crédit immobilier > 5 astuces pour faire baisser le coût de son crédit immobilier

5 astuces pour faire baisser le coût de son crédit immobilier

Voici les 5 astuces très pratiques pour baisser le coût de son financement immobilier et profiter de conditions avantageuses.

5 astuces pour faire baisser le coût de son crédit immobilier

1 – Négocier le taux

Le taux d’un crédit va conditionner le montant des intérêts que devra payer un emprunteur. Plus ce taux est élevé, et plus le montant des intérêts sera important. Il est donc fortement conseillé de dialoguer avec le conseiller bancaire et de tenter une négociation, si ce dernier semble fermé à l’idée d’obtenir un taux plus avantageux, il est possible de se tourner vers une banque concurrente pour une mise en concurrence, cela peut permettre de faire baisser le taux de quelques points. La domiciliation bancaire peut être un argument de poids.

2 – Négocier l’assurance

L’assurance peut représenter une partie importante du coût d’un prêt immobilier car les banques n’acceptent pas de financer un crédit bancaire sans couverture pour l’emprunteur, même si cette dernière reste facultative. L’idée est donc de négocier le taux de l’assurance au même titre que le taux du crédit, voire même de passer par une compagnie d’assurance pour obtenir une meilleure proposition, à condition qu’elle propose des garanties équivalentes à celle de la banque.

3 – Faire appel à un courtier

Le courtier est une agence indépendante qui travaille pour le compte d’un emprunteur souhaitant obtenir un crédit immobilier. Il peut faire appel à cette structure afin de négocier à sa place de meilleures conditions de prêt, et forcément, le courtier cherchera à obtenir le meilleur taux mais aussi des conditions de remboursement plus souples. Le coût du crédit peut ainsi se réduire fortement, mais il faut prendre en compte la rémunération du courtier dans l’opération, il s’agit d’un mandat calculé sur le montant du prêt immobilier à financer.

4 – Ajouter un apport

L’apport personnel est un point important dans le cadre d’une souscription de prêt immobilier, il permet d’obtenir plus facilement un financement et permet de couvrir à la fois une partie des intérêts et souvent la totalité des frais de mise en place du crédit. Suivant le montant de l’apport, il est possible d’emprunter moins et donc de réduire significativement le montant du coût du crédit à l’habitat. L’apport n’est pas une obligation et un emprunteur ne disposant pas d’une épargne peut tout de même obtenir son crédit.

5 – Procéder à un rachat de crédit immobilier ou une renégociation

Si les taux s’y prêtent, c’est-à-dire si les taux actuels sont en dessous du taux du prêt immobilier déjà souscrit, alors il peut être intéressant de procéder à un rachat de crédit immobilier. L’idée est tout simplement de demander à une banque de racheter le prêt pour profiter d’un taux plus bas, simplement cette opération peut entrainer des frais car la banque devra rembourser le crédit initial par anticipation. L’autre solution reste de s’adresser à sa banque pour demander une renégociation, c’est-à-dire qu’un emprunteur qui observe une baisse des taux peut demander à sa banque de revoir le taux à la baisse, un simple avenant est mis en place et des frais peuvent être facturés pour l’opération.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de prêt immobilier
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers