Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du crédit immobilier > Le prêt relais est-il un crédit immobilier classique ? Quelles spécificités ?

Le prêt relais est-il un crédit immobilier classique ? Quelles spécificités ?

Le prêt relais est-il un crédit immobilier classique ? Quelles spécificités ?

Le crédit relais est un prêt de transition qui permet d’acheter un nouveau bien immobilier sans avoir vendu le bien actuel. C’est un crédit immobilier spécifique, répondant à un besoin particulier et qui dispose de conditions particulières.

Principe et particularités du prêt relais immobilier

Un prêt relais permet à un propriétaire d’acheter une nouvelle maison ou un nouvel appartement tout en ayant déjà un bien, cela permet ainsi de prendre possession de la nouvelle habitation et de disposer d’un délai pour revendre le premier bien. Sa durée peut varier entre 1 et 2 ans et son montant va dépendre de la valeur du bien à vendre et de celui qui est acheté, on estime en règle générale que le montant du prêt relais peut représenter entre 50% et 70% de la valeur du bien à vendre.

Le montant du crédit relais sera donc déterminé suivant plusieurs estimations de la valeur du bien immobilier actuel, l’intérêt étant pour la banque d’obtenir un montant le plus précis possible afin d’accorder le prêt relais. A ce titre, chaque établissement bancaire dispose de ses propres critères et exigences. Si le prêt relais peut permettre un changement d’habitation avec rapidité et sans trop de contraintes logistiques (déménagement, passage en location temporaire…), la non-vente du premier habitat entrainera tout de même le remboursement du prêt relais suivant les conditions fixées dans le contrat.

Prêt relais, remboursement et vente du bien immobilier

Le prêt relais est un crédit immobilier spécialement conçu pour répondre à un besoin de financement dans le cadre de l’achat d’un nouveau bien, il faut donc bien prendre la mesure de cet emprunt et s’assurer d’être informé de toutes les conditions de remboursement. Il est fortement conseillé avant toute démarche de prendre la température sur le marché immobilier, de bien faire évaluer le montant de sa maison ou de son appartement pour maximiser les chances de reventes. Il est important de pouvoir vendre le bien pendant la durée de transition convenue dans le contrat du prêt relais.

En cas de non vente du bien immobilier, la banque exigera le remboursement du crédit relais. Le non remboursement de la dette peut entrainer un placement en situation de recouvrement puis une inscription au fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP). Une situation qui conduit inévitablement au dépôt d’un dossier de surendettement auprès de la banque de France. Simplement, la banque peut proposer des solutions en fonction de ses clients, elle peut prolonger le crédit si par exemple une baisse de prix peut permettre de vendre rapidement le bien ou le transformer en prêt immobilier classique si le premier bien est mis en location.

La notion de franchise dans le prêt relais

Le remboursement du prêt relais peut prendre deux orientations, on parle de franchise partielle et de franchise totale. Soit l’emprunteur peut rembourser les intérêts, l’assurance emprunteur et le capital emprunté à la fin de la durée du contrat (franchise partielle), soit il peut uniquement rembourser l’assurance emprunteur pendant la durée du prêt relais et le capital emprunté avec les intérêts à la fin (franchise totale).

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de prêt immobilier
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers