Peut-on racheter le crédit d'un membre de sa famille ?

Peut-on racheter le crédit d'un membre de sa famille ?

Le rachat de crédit permet de simplifier la gestion de ses mensualités. Cette solution consiste à regrouper plusieurs crédits immobiliers et/ou à la consommation en un seul.

Le regroupement de prêts peut être mis en place entre deux personnes physiques et notamment avec un membre de sa famille. Cela évite l’intervention de la banque ou d’un organisme de crédit. Comment fonctionne le rachat de crédit entre particuliers ? Explications et conseils.

Pourquoi racheter le crédit d’un membre de sa famille ?

Le rachat de crédit présente plusieurs avantages pour le prêteur comme l’emprunteur. D’un côté, le prêteur peut appliquer des intérêts au prêt qu’il accorde et négocier avec l’emprunteur. Le crédit s’apparente alors à un investissement financier. De l’autre, le particulier qui recourt à cette solution peut réaliser des économies puisqu’il n’aura pas de frais de dossier à payer. De plus, le déblocage des fonds est bien plus rapide que dans le cadre d’un rachat de crédit classique.

Le rachat de crédit entre particuliers est en plein essor en France. En le mettant en place avec un membre de sa famille, le prêteur évite les risques d’arnaques qui sont bien réels, notamment sur Internet.

Quelles sont les précautions à prendre pour éviter les litiges ?

Si vous souhaitez racheter le crédit d’un membre de votre famille, il peut être judicieux d’établir un écrit devant un notaire. Bien qu’il ne soit pas obligatoire, le passage devant l’officier public peut permettre d’obtenir des indications sur les règles à respecter, sur les conséquences et l’engagement de ce type d’opération, des détails sur l’offre de rachat de crédit conclue. Le recours à ce professionnel entraîne néanmoins des frais qui fluctuent selon l’étude et la complexité du dossier, le montant du rachat de crédit, le nombre et la nature des prêts concernés. Il est nécessaire de demander un devis afin d’éviter toute mauvaise surprise.

Le prêt doit également être déclaré auprès des services fiscaux pour ne pas être considéré comme une donation déguisée. Si le crédit accordé dissimule un réel avantage successoral, le prêteur peut encourir des sanctions pécuniaires sous forme d’amendes.

Enfin, si aucun membre de votre famille ne peut vous aider, vous pouvez passer par l’intermédiaire d’une plateforme spécialisée dans le rachat de crédit entre particuliers. Attention cependant à bien vérifier la fiabilité de cet acteur car les arnaques sont nombreuses.

Le transfert de prêt : une alternative au rachat de crédit entre particuliers

Si vous êtes réticent à l’idée de recourir au rachat de crédit, vous pouvez opter pour un transfert de prêt. Dans ce cas, un membre de votre famille reprendra le prêt que vous avez souscrit à son nom.

Pour mettre en place un transfert de prêt, il faut d’abord vérifier qu’une clause de transfert est prévue par le contrat de crédit initial. Ensuite, la garantie qui court sur le prêt a également son importance puisque s’il s’agit d’une hypothèque, elle ne pourra pas être transférée avec.

Ainsi, si le transfert de prêt est fréquemment utilisé dans le cadre d’un divorce ou pour les prêts réglementés, il peut être une bonne alternative au rachat de crédit entre particuliers. Encore faut-il que la banque donne son feu vert.

 
 

Simulation Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers