Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du crédit conso > Un crédit conso pour financer un apport de prêt immo : est-ce possible ?

Un crédit conso pour financer un apport de prêt immo : est-ce possible ?

Un crédit conso pour financer un apport de prêt immo : est-ce possible ?

Vous souhaitez concrétiser votre projet immobilier mais pensez ne pas disposer d’une mise de fonds suffisante pour décrocher un prêt ? Est-il possible de contracter un prêt personnel servant d’apport pour un crédit immobilier ?

La plupart des ménages qui envisagent d’acheter un bien immobilier recourent au crédit. Bien souvent, les banques exigent un apport personnel correspondant au moins à 10 % du prix d’achat. Que faire pour obtenir un prêt immobilier sans apport suffisant ? Réponses.

L’importance de l’apport personnel pour un projet immobilier

L’apport personnel représente la somme que vous allez investir dans votre projet auprès de la banque. Ces fonds peuvent provenir de vos économies, de la revente d’un logement ou encore d’un héritage. Par extension, ils peuvent englober certains prêts ou participations constitutifs d’apport personnel comme le prêt 1 % Logement ou le PEL.

En général, les banques exigent qu’au moins 10 % de l’opération soit financée par un apport personnel. Plus cette somme est importante, meilleures sont les conditions consenties par le prêteur. En effet, cet apport représente pour la banque un moyen d’évaluer le risque encouru en vous prêtant des fonds. Il doit a minima couvrir les frais de notaire qui alourdissent le coût de l’opération et éventuellement limiter le montant du crédit.

En constituant un apport conséquent, l’emprunteur prouve sa capacité d’épargne et donc sa capacité à rembourser son futur emprunt.

Comment emprunter sans apport suffisant ?

Vous ne disposez pas d’une épargne suffisante pour convaincre la banque de vous octroyer un crédit immobilier ? Sachez qu’il existe plusieurs solutions.

Réduire les frais

Si votre mise de fonds est réduite, vous pouvez agir sur les frais d’agence. En achetant directement votre bien auprès d’un particulier, ces frais seront supprimés vous permettant de réaliser d’importantes économies. Cela implique d’entreprendre vous-même les démarches de recherches de biens immobiliers.

Placer de l’argent sur un CEL ou un PEL

De nombreux produits d’épargne peuvent vous permettre de constituer progressivement votre apport personnel. Les plus connus sont le compte épargne logement (CEL) et le plan épargne logement (PEL). En recourant à cette solution, vous ne pourrez évidemment pas emprunter immédiatement car constituer un apport personnel peut prendre du temps, selon les sommes placées chaque mois sur ces supports.

Souscrire un crédit conso

En dernier recours, vous pouvez souscrire un crédit à la consommation. Effectivement, il est tout à fait possible de constituer un apport personnel grâce à un emprunt. Toutefois, cette solution est à éviter car elle représente une véritable prise de risque. Si vous n’êtes plus en mesure d’honorer vos engagements financiers envers la banque, vous devrez probablement mettre en place un rachat de crédit afin d’éviter le risque de surendettement.

Aujourd’hui, de plus en plus de banques acceptent de prêter sans apport à condition que le dossier du demandeur soit solide. Ainsi, si vous justifiez d’un emploi stable, de revenus réguliers et d’un reste à vivre suffisant, vous avez toutes vos chances d’obtenir un crédit immobilier sans apport. En revanche, il sera plus difficile de négocier votre taux et d’obtenir des décotes. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence en utilisant un comparateur en ligne.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur de Prêt à la Consommation
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers