Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du crédit immobilier > 1er achat de maison sans apport : les banques vont-elles suivre un primo accédant ?

1er achat de maison sans apport : les banques vont-elles suivre un primo accédant ?

1er achat de maison sans apport : les banques vont-elles suivre un primo accédant ?

Emprunter sans avoir un apport personnel n’est pas aussi simple que cela peut le laisse paraître, recourir à un emprunt immobilier nécessite de fournir des garanties solides auprès des banques.

Acheter sa première maison sans apport : conseil pour le primo accédant

Un achat immobilier, qui plus est un achat de maison, implique pour la grande majorité des ménages de recourir à emprunt à l’habitat, un crédit immobilier qui se rembourse sur une durée maximale de 30 ans, voire de 35 ans selon certains établissements de crédits hypothécaires. L’accès à ce crédit pour un achat de maison nécessite généralement de fournir un apport, c’est une somme d’argent qui permet de couvrir les frais mais aussi de prendre en charge une partie du coût du crédit, un élément rassurant dans un dossier de prêt immobilier que toutes les banques apprécient.

Simplement, tout le monde n’a pas la capacité d’avoir un apport ou tout simplement la volonté d’utiliser une épargne pour un premier achat de maison. Il est donc nécessaire de recourir à des banques spécialisées pour ce type de financement, mais toutes ne répondent pas positivement à un dossier sans apport financier.

Les politiques commerciales des banques pour le "sans apport"

La baisse des taux survenues lors des dernières années a eu pour effet de favoriser les meilleurs dossiers des emprunteurs, et notamment ceux souhaitant acheter un bien immobilier mais avec un apport personnel à ajouter au dossier. Résultat, les emprunteurs sans apport se sont retrouvés sans réelle solution pour leur premier achat, reculant inévitablement le projet immobilier. Cependant, le calme étant revenu après la tempête, emprunter sans apport pour une maison se veut de nouveau réalisable puisque les banques misent désormais sur les emprunteurs sans apport.

Les renégociations et financements de prêts à l’habitat se sont essoufflés car tous les meilleurs profils ont profité des très bonnes conditions des banques. Aujourd’hui, les établissements bancaires se tournent vers les emprunteurs n’ayant pas d’épargne ou d’apport personnel à faire valoir, une aubaine pour de nombreux primo accédant.

Les comparateurs en première ligne pour acheter une maison sans apport

La complexité des dossiers sans apport et la difficulté à trouver des établissements de crédits capables de répondre à ces besoins n’ont fait que complexifier les démarches des emprunteurs à trouver un financement à la hauteur de leurs besoins et de leurs exigences. Les comparateurs ont donc désormais bonne réputation pour répondre aux demandes de financement et sont à même de proposer les meilleures offres sur le marché du prêt à l’habitat.

Leur fonctionnement se basant essentiellement sur le profil de l’emprunteur et la nature de sa demande, ils ont la capacité de démarcher les établissements en temps réel, ayant des politiques commerciales orientées sur les foyers sans apport, des demandeurs jeunes comme plus âgés. Contrairement aux idées reçues, la négociation est belle et bien possible même sans apport, le contrat de travail de type CDI, les revenus réguliers et des comptes bancaires sans irrégularités restent les points qui déterminent la valeur d’un dossier et ces éléments suffisent à donner une marge de négociation à l’emprunteur.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de prêt immobilier

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 5mVckN

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers