Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du crédit travaux > Prêt travaux avantageux pour fonctionnaire : 5 trucs et astuces

Prêt travaux avantageux pour fonctionnaire : 5 trucs et astuces

Prêt travaux avantageux pour fonctionnaire : 5 trucs et astuces

Découvrez 5 trucs et astuces pour obtenir un prêt travaux avantageux lorsque l’on est fonctionnaire, un crédit aussi bien dédié à la rénovation qu’à la décoration.

1 – Choisir le type de prêt travaux

Il y a deux types de prêts travaux, l’un est associé au prêt immobilier et s’adresse aux travaux d’un montant supérieur à 75 000 euros. L’autre est associé au prêt à la consommation et s’adresse aux travaux d’un montant inférieur à 75000 euros. Avec un prêt immobilier, le taux sera plus avantageux mais le financement nécessitera une garantie. Avec le prêt à la consommation, il est possible d’affecter les travaux ou non au financement, c’est-à-dire qu’un prêt affecté n’est débloqué que si les travaux se réalisent alors qu’un prêt personnel permet d’obtenir les sommes librement.

2 – Bénéficier des aides aux fonctionnaires

De nombreuses aides financières sont proposées aux travailleurs de la fonction publique pour leur permettre de réaliser des travaux au sein de leurs logements personnels, il peut s’agir de prêts avantagés comme ceux proposés par les mutuelles (exemple : MGEN), par les caisses de retraites ou encore le prêt amélioration de l’habitat proposé par le CNAS (en savoir plus ici). Ces aides peuvent permettre de bénéficier de conditions avantageuses, avec bien souvent des taux plus attractifs.

3 – Utiliser son CEL pour obtenir un meilleur taux

Le compte épargne logement est un produit d’épargne destiné à la réalisation de travaux, il permet de placer chaque mois de l’argent de côté pour pouvoir ensuite solliciter un prêt travaux et utiliser le montant du CEL afin de gonfler le montant des travaux ou de réduire le montant de l’emprunt. L’intérêt du CEL est qu’il permet de bénéficier de taux plus intéressants que pour du prêt travaux classique, c’est une solution intéressante lorsqu’un compte épargne logement a été ouvert par le passé bien entendu.

4 – Profiter des crédits d’impôts

Si emprunter est nécessaire pour faire des travaux, certaines améliorations de l’habitat permettent de profiter d’un crédit d’impôt, le CITE (crédit d’impôt et transition énergétique), cela permet donc de récupérer après coup une partie des sommes investis et de réduire le montant de ses charges d’impôts. Il y a cependant des conditions à respecter pour profiter de cette réduction fiscale, notamment en ce qui concerne la nature des travaux à réaliser, ces derniers doivent être en rapport avec les économies d’énergies, une liste détaillée est proposée sur le site du gouvernement.

5 – Simuler et comparer les prêts travaux sur internet

Être fonctionnaire (territorial, contractuel, stagiaire, titulaire…) est un réel avantage auprès des banques et des organismes de crédit, il est donc conseillé de solliciter un comparateur de prêt travaux pour à la fois obtenir plusieurs offres en même temps mais aussi choisir le meilleur financement. Les conditions sont souvent avantageuses pour les emprunteurs fonctionnaires, notamment lorsque les organismes de crédits sont spécialisés dans le financement de travaux pour les salariés de la fonction publique. Le service proposé par le comparateur est gratuit et sans engagement.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : spWL2u

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers