Vous êtes ici : Guide, infos et conseils sur le crédit > Guide du rachat de crédits > Rachat de prêt immobilier : explication et simulation gratuite

Rachat de prêt immobilier : explication et simulation gratuite

Rachat de prêt immobilier : explication et simulation gratuite

Vos remboursements sont trop élevés et vos dettes vous empêchent de gérer efficacement votre budget ? Le rachat de prêt immobilier est peut-être la solution qu’il vous faut.

Le faible niveau des taux amène de nombreux emprunteurs à se questionner sur l’intérêt de mettre en place un rachat de prêt immobilier. Cette opération s’avère rentable dès lors qu’elle permet de réduire la durée d’emprunt ou d’abaisser les mensualités de remboursement. Toutefois, la conjoncture n’est pas le seul élément à prendre en compte pour recourir à cette pratique. Explications.

Qu’est-ce que le rachat de prêt immobilier ?

Le rachat de crédit consiste à rassembler plusieurs crédits préexistants en un seul et unique prêt afin de diminuer le montant des remboursements mensuels. Ce financement peut concerner tout ou partie des crédits souscrits par le ménage. Il est possible d’inclure dans cette opération un éventuel découvert bancaire ou un prêt destiné à financer à un nouveau projet (travaux, aménagement, achat d’un véhicule…).

La loi précise que le terme de rachat de crédit immobilier est utilisé lorsque la part des prêts immobiliers à racheter est supérieure ou égale à 60 % du total des sommes à racheter. En dessous de 60 %, on parle de rachat de crédit à la consommation. Quelle que soit sa nature, le nouveau crédit global est soumis aux mêmes contraintes que celles des prêts de même nature et aux règles du taux annuel effectif global (TAEG).

Le fonctionnement du rachat de crédit immobilier

Lors d’une opération de rachat de crédit immobilier, plusieurs prêts sont rassemblés en un seul pour abaisser le montant des mensualités. La durée totale du nouvel emprunt se substitue aux crédits en cours. Elle est calculée sur la base du niveau d’endettement de l’emprunteur et sur sa capacité de remboursement. L’offre la plus intéressante est celle permettant de profiter du meilleur taux possible.

Concrètement, deux situations sont possibles. Soit le coût total du nouveau prêt est inférieur à celui des anciens crédits. Cela peut se produire si les taux actuels sont inférieurs à ceux négociés initialement. Dans ce cas, l’emprunteur a tout intérêt à mettre en place un rachat de prêt immobilier afin de profiter d’une baisse de ses mensualités liée à un allongement de la durée d’emprunt et d’un taux compétitif. Soit le coût du nouveau crédit est supérieur à celui des prêts initialement contractés, auquel cas l’emprunteur ne bénéficiera que de l’allongement de la durée du crédit et la baisse des mensualités qu’elle occasionne.

Comment faire une demande de rachat de prêt immobilier ?

Vous souhaitez mettre en place un rachat de crédit immobilier ? Commencez par faire une demande en ligne gratuite et sans engagement. Vous devrez par le biais d’un formulaire renseigner certaines informations relatives à votre situation et notamment le montant de vos crédits, vos revenus, votre situation familiale ainsi que vos coordonnées. Une fois votre demande reçue, un conseiller étudiera la faisabilité de votre projet. Une réponse positive entraîne le lancement de l’instruction du dossier. Les justificatifs nécessaires sont alors rassemblés pour transmettre la demande pour avis définitif. Cet avis est prononcé par un service d’analyse qui se consacre entièrement à cette mission. Lorsque toutes les conditions sont remplies, le déblocage des fonds a lieu. Le nouveau prêteur rembourse le ou les anciens créanciers en leur adressant un chèque ou un virement bancaire. Le rachat de prêt immobilier est effectif à partir du mois suivant.

Avant de faire une demande de rachat de prêt immobilier, n’hésitez pas à faire une simulation gratuite en ligne qui vous permettra de constater l’intérêt d’une telle opération et le montant d’économies possible.

Rachat de crédit immobilier : les frais à prendre en compte

Le rachat de prêt immobilier n’est pas gratuit. Il convient de calculer les frais qui y sont liés avant de se lancer. En effet, cette opération revient à rembourser plusieurs prêts par anticipation entrainant l’application de frais de remboursement anticipé. Ceux-ci peuvent atteindre 3 % du capital restant dû. Des frais de notaire sont également dus en cas de garantie hypothécaire. De même, des frais de dossier sont généralement appliqués. Pour connaître ses conditions d’emprunt, le demandeur peut se référer à son offre de prêt qui doit faire apparaître l’ensemble des dépenses susceptibles d’alourdir le coût d’un rachat de crédit.

Enfin, il est important d’intégrer dans son calcul le montant des frais annexes (éventuel surcoût de l’assurance emprunteur, tarifs pratiqués par la nouvelle banque).

Faut-il passer par la banque ou un courtier ?

La plupart des emprunteurs demandent un crédit immobilier auprès de leur banque principale ou celle de leur conjoint. Cependant, dans le cadre d’un rachat de prêt immobilier, il est conseillé de mettre en concurrence les établissements. Cette opération peut être mise en place auprès de la banque de votre choix. Dans ce cas, vous devrez négocier vous-même le taux immobilier auprès de l’organisme bancaire. Vous économiserez alors la commission du courtier qui se rémunère directement auprès des banques ou en facturant un pourcentage du montant du crédit.

Autre option : passer par l’intermédiaire d’un courtier. Son rôle consiste à vous trouver le taux le plus avantageux. Les courtiers ont accès à des offres attractives en raison du grand nombre de dossiers qu’ils présentent aux établissements bancaires. Leur connaissance du marché et leur expérience vous permettront de bénéficier des meilleurs contrats.

Devant l’étendue des offres proposées, il est parfois difficile de faire un choix. Il est donc conseillé de faire appel à un courtier pour être assuré de ne pas faire d’erreur.

Ainsi, le rachat de prêt immobilier est une solution financière qui permet à l’emprunteur de réduire ses mensualités et de n’avoir plus qu’une seule échéance mensuelle à régler auprès d’un interlocuteur unique. Il lui donne la possibilité de simplifier la gestion de son budget, de diminuer son taux global d’endettement et bénéficier d’un taux immobilier plus avantageux. Le rachat de crédit ne doit toutefois pas être confondu avec la renégociation de crédit qui s’effectue auprès du même établissement prêteur d’origine.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur de Rachat de Crédits
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Comment se désolidariser d’un crédit immobilier ? Comment se désolidariser d’un crédit immobilier ? Dans le cadre d’un divorce ou d’une séparation, il est parfois nécessaire de procéder à une désolidarisation concernant le prêt immobilier. Voici comment se désolidariser d’une dette...
  • Peut-on racheter un rachat de crédit ? Peut-on racheter un rachat de crédit ? Racheter un rachat de crédit est possible, il suffit d’établir une demande de rachat de prêts auprès d’un établissement bancaire spécialisé, voici les modalités et la particularité...