Simulation crédit à la consommation : comparez les meilleures offres de prêt personnel !

Vous recherchez un crédit à la consommation au meilleur taux, comparez gratuitement nos meilleures offres ! Réponse immédiate et sans engagement.

Tout savoir sur le crédit à la consommation

Le prêt à la consommation, un terme qui rassure ou qui fait peur… Si cette forme de crédit peut vous permettre de financer un ou plusieurs projets rapidement, elle s’accompagne également de modalités particulières qui peuvent inquiéter un possible emprunteur en raison de leur réputation parfois douteuse. Rassurez-vous, il existe plusieurs formes de crédit à la consommation, chacune avec ses réglementations et ses spécificités afin de répondre aux besoins du plus grand nombre. Découvrez les conseils de nos spécialistes pour enfin tout savoir sur le prêt à la consommation.

Le crédit à la consommation : qu’est-ce que c’est ?

Le prêt à la consommation, ou crédit à la consommation, est une forme de crédit accordée à des particuliers pour leur permettre de financer un ou plusieurs achats de biens et/ou de services (véhicule, mobilier, équipement, voyage, etc.) ou encore de disposer d’une trésorerie. Pris en charge par des banques et des organismes financiers spécialisés, le prêt à la consommation est caractérisé par des montants de crédit moyens (de 200 euros à 75 000 euros pour la plupart) remboursables sur des durées relativement courtes (supérieures à 3 mois pour la majorité) sous forme de mensualités.

Il existe plusieurs types de crédit à la consommation, que nous allons vous présenter afin de vous aider à choisir la formule adaptée à vos besoins et à votre situation.

Le crédit personnel

Le prêt personnel : pour quoi faire ?

Cette forme de prêt à la consommation consiste à attribuer à un particulier une somme d’argent pour laquelle aucun justificatif d’achat ou de projet ne soit nécessaire. L’emprunteur est libre d’utiliser la somme selon son bon vouloir et sans avoir à se justifier auprès de la banque ou de l’organisme de crédit prêteur. Il s’agit de la forme de crédit la plus utilisée pour les dépenses de type loisirs, voyages, achat d’un véhicule, financement de travaux ou encore pour rembourser un découvert bancaire.

Le crédit personnel est remboursable sur une période relativement courte, à savoir 5 ans au maximum. Le taux de l’emprunt varie en moyenne entre 2,5 et 9 %. Il évolue selon les organismes prêteurs et selon l’échéance du remboursement ; il est en effet plus bas lorsque celle-ci est courte et au contraire plus élevée lorsque celle-ci est longue.

Toute personne qui ne se trouve pas inscrite au FICP (Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) auprès de la Banque de France peut y souscrire. En outre, l’emprunteur ne doit pas avoir de taux d’endettement supérieur à 33 % pour pouvoir obtenir un crédit personnel.

Règlementations et modalités du crédit conso

Le montant d’un crédit personnel peut atteindre 75 000 euros, pour un délai de remboursement variant de 3 mois à 5 ans. La loi oblige toute banque, tout organisme de crédit ou tout vendeur proposant un crédit personnel à systématiquement renseigner son TAEG de manière claire, c’est-à-dire le coût total du prêt comprenant les taux d’intérêt et des frais associés. En outre, le contrat doit être limpide et détaillé afin de protéger l’emprunteur. Ce dernier bénéficie par ailleurs d’un délai de rétractation de 14 jours ouvrables après la signature du contrat, sans avoir à se justifier.

Le crédit affecté

Le crédit affecté : pour quoi faire ?

Le crédit affecté est un prêt à la consommation qui permet de financer un projet précis. Pour se voir prêter la somme dont il a besoin, l’emprunteur doit justifier son achat auprès de la banque ou de l’organisme de prêt, qu’il s’agisse du financement de travaux d’ameublement, de l’achat d’un véhicule ou de tout autre projet.

Puisque le crédit affecté est lié à un acte d’achat précis, il est en indissociable. Autrement dit, si l’achat ne se conclut pas, le crédit est automatiquement annulé. De même, l’emprunteur n’est pas obligé de finaliser son achat s’il préfère finalement y renoncer ; le crédit s’annule alors automatiquement dans ce cas également et sans frais annexes.

Le taux du crédit affecté varie en moyenne entre 4 et 10 %. L’emprunteur ne commence à rembourser le prêt qu’à partir du moment où son achat lui a été livré, et non dès la signature du contrat.

Règlementations et modalités du crédit affecté

Les modalités sont les mêmes qu’un crédit personnel, puisque la somme allouée doit être comprise entre 200 euros et 75 000 euros et que la durée de l’emprunt ne doit pas être inférieure à 3 mois. En revanche, cette forme de crédit à la consommation n’a pas de véritable limite dans le temps ; toutefois, en général, sa durée ne dépasse pas 10 ans.

Pour obtenir un crédit affecté, l’emprunteur doit avoir bien défini son projet, puisqu’il doit en apporter la preuve à son banquier ou à l’organisme de prêt. Sans justificatif, le prêt n’est pas validé. Par ailleurs, toute personne fichée à la Banque de France ne pourra pas se voir accorder de crédit affecté.

Le crédit renouvelable ou crédit revolving

Le crédit renouvelable : pour quoi faire ?

Le crédit renouvelable est une autre forme de crédit à la consommation. Il consiste en une somme d’argent dont l’emprunteur dispose de l’accès à tout moment, en une seule fois ou en plusieurs. Le montant de cette somme est calculé selon les besoins de l’emprunteur et selon sa solvabilité. Il est associé à une carte de crédit qui permet de l’utiliser à tout moment, lors du paiement d’un achat, sans justificatif.

Généralement, ce type de crédit n’est pas dévolu à un achat particulier, mais plutôt à une utilisation pour les dépenses quotidiennes. En effet, cette somme est accessible selon le bon vouloir de l’emprunteur qui en dispose à sa guise, sans obligation de la dépenser entièrement. En revanche, il doit pouvoir attester d’une situation financière adéquate tous les 3 ans ; une vérification est effectuée par la banque ou l’organisme prêteur en ce sens.

Le taux d’un crédit renouvelable est élevé et varie en moyenne entre 14 et 20 % en raison de sa flexibilité.

Réglementations et modalités du crédit renouvelable

L’échéance de remboursement d’un crédit renouvelable varie selon le montant emprunté :

  • Pour un montant inférieur ou égal à 3 000 euros, l’échéance est de 3 ans.
  • Pour un montant supérieur à 3 000 euros, l’échéance est de 5 ans.

Ce type de prêt à la consommation est également fréquemment proposé par les lieux de vente et est très attractif en raison de sa grande flexibilité. En revanche, il est aussi très critiqué, car il a tendance à pousser à la surconsommation et peut conduire à des situations de surendettement – les crédits renouvelables constituent aujourd’hui près de 70 % des dossiers de surendettement. Si vous souscrivez à cette forme de crédit à la consommation, soyez vigilant face aux conditions et aux modalités de remboursement ; en outre, utilisez-le avec parcimonie et de manière raisonnable.

Le crédit gratuit

Cette forme de crédit à la consommation présente l’avantage de ne vous faire rembourser que le montant exact de l’achat, puisqu’il est dépourvu de taux d’intérêt et de frais de dossier. Le crédit gratuit n’est proposé que sur les lieux de vente. Pour être effectif, le vendeur doit s’engager à ne pas avoir appliqué d’augmentation sur le produit vendu dans un délai de 30 jours avant l’achat et à ne pas augmenter le montant du crédit une fois que le contrat a été validé et signé. L’emprunteur peut payer généralement en 3 ou 10 mensualités sans frais supplémentaires.

Le crédit étudiant

Ce prêt à la consommation est uniquement destiné aux étudiants, comme son nom l’indique. Il consiste à financer les études de l’emprunteur, mais il a la particularité d’englober de nombreux éléments dans ce cadre : frais de scolarité, logement, alimentation, etc. L’avantage, c’est que l’étudiant emprunteur ne commencer à rembourse son crédit qu’à la fin de ses études et qu’il ne doit pas régler de frais de dossier.

Ce crédit ne nécessite pas de garant ni de plafond de revenus, mais il se destine uniquement aux étudiants âgés de moins de 28 ans inscrits dans un établissement français. Toute banque ou organisme de prêt est libre de définir les taux d’intérêt, la durée d’emprunt et le montant alloué de son choix. En moyenne, les taux d’intérêt avoisinent 3,5 %, pour un montant allant de 1 000 euros à 15 000 euros et pour une durée de remboursement d’au moins 2 ans.

La location avec option d’achat ou Leasing (LOA)

Cette formule de crédit à la consommation concerne l’achat d’un bien précis, généralement un véhicule. Il a pour principe de permettre à l’emprunteur de louer le bien pendant une certaine durée – déterminée lors de la signature du contrat – et pour une période variable de 2 à 6 ans.

Une fois l’échéance atteinte, l’emprunteur peut décider d’acquérir le bien ou non. Dans le cas d’un véhicule, cela lui permet de conduire une voiture neuve jusqu’à l’échéance du contrat sans être obligé de l’acheter en fin de location.

Le microcrédit personnel accompagné

Cette forme de crédit à la consommation est destinée aux personnes relativement fragiles d’un point de vue économique et qui ne peuvent bénéficier d’un crédit classique. Si aucun revenu minimum n’est exigé, ce crédit ne peut être accordé sans projet défini destiné à réhabiliter l’emprunteur (logement, soins, formation, etc.). En ce sens, toute personne fichée à la Banque de France a le droit d’en bénéficier.

L’emprunteur se voit accorder une somme comprise entre 300 euros et 5 000 euros, pour une durée variant de 6 mois à 4 ans. Le taux du microcrédit personnel accompagné évolue entre 1,5 et 4 %, et les frais de dossier sont pris en charge par la banque qui accorde le prêt.

Vous voilà informé ! Évaluez vos besoins pour trouver la formule de crédit à la consommation qui vous correspond, étudiez les offres du marché et n’hésitez pas à comparer pour mieux négocier auprès des différents prestataires susceptibles de vous intéresser.