Simulation d'assurance de prêt : comparez les meilleures offres d'assurance emprunteur !

Comparateur d'assurance emprunteur

Comprendre et choisir son assurance emprunteur

Avant de vous donner son accord définitif de financement, l’établissement prêteur exigera la souscription d’une assurance emprunteur. Il est indispensable de comprendre ce qu’elle recouvre afin d’opter pour la meilleure offre.

L’assurance de prêt immobilier est désormais imposée par la quasi-totalité des banques pour espérer décrocher un crédit. En effet, celle-ci permet au prêteur d’être assuré de récupérer la somme prêtée en cas de défaillance de l’emprunteur. Il s’agit également d’une véritable protection pour l’emprunteur qui sera protégé financièrement en cas d’impossibilité de remboursement. Pour choisir une assurance emprunteur optimale, il faut avant tout bien comprendre son fonctionnement.

A quoi sert l’assurance emprunteur ?

L’assurance de crédit protège l’emprunteur d’un défaut de paiement de ses mensualités suite à la survenance d’un événement couvert par le contrat. Il peut s’agir d’un décès, d’une maladie ou encore d’une perte d’emploi. Dans ce cas, la compagnie d’assurance prend en charge tout ou partie des mensualités restantes, selon la quotité souscrite. L’assurance emprunteur est un élément essentiel pour obtenir l’accord de crédit immobilier d’une banque. Sans cette couverture, peu d’établissements accepteront votre demande de financement.

Quelles sont les garanties incluses dans l’assurance de prêt immobilier ?

On distingue les garanties obligatoires devant figurer dans tout contrat d’assurance emprunteur des garanties facultatives. Les garanties obligatoires sont : la garantie Décès, la garantie Perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), la garantie Invalidité permanente et totale (IPT). Ainsi, en cas de décès, de PTIA ou d’IPT, l’assurance prendra en charge tout ou partie du capital restant dû.

Pour bénéficier d’une meilleure protection, l’emprunteur peut adhérer à des garanties facultatives. La garantie Invalidité permanente partielle (IPT) permet par exemple de bénéficier d’une prise en charge par l’assurance lorsque le taux d’invalidité de l’assuré est compris entre 33 et 66 %. Il existe également la garantie Incapacité temporaire totale de travail (ITT) ou encore la garantie perte d’emploi. Toutefois, ces garanties supplémentaires ont un coût, d’où l’importance de comparer les offres.

Assurance de groupe ou individuelle ?

L’assurance de prêt doit être adaptée à votre profil et à votre budget. Lors de l’octroi de crédit, l’établissement prêteur vous proposera systématiquement son contrat de groupe. Celui-ci repose sur une mutualisation des risques ce qui signifie que les tarifs sont standardisés pour tous les profils et donc relativement élevés. Cette solution est déconseillée aux emprunteurs non-fumeurs, aux jeunes, aux personnes âgées et aux profils à risques (exercice d’une profession ou d’un sport dangereux, problèmes de santé).

Depuis 2010 et l’entrée en vigueur de la loi Lagarde, l’emprunteur peut faire jouer la délégation d’assurance en optant pour une assurance de prêt différente de celle proposée par la banque, à condition de respecter le principe d’équivalence des garanties. L’assurance de prêt individuelle présente effectivement plusieurs avantages. Elle propose des garanties personnalisées et des tarifs adaptés à chaque profil. Pour ceux qui ont déjà souscrit à l’assurance de groupe, il est toujours possible de faire valoir la loi Hamon permettant de changer de contrat dans l’année qui suit la signature de l’offre de crédit, ou l’amendement Bourquin prévoyant la résiliation annuelle de l’assurance emprunteur.

Assurance de prêt : les principaux critères à comparer

Vous souhaitez souscrire une assurance emprunteur ou changer d’assurance de prêt ? Dans ce cas, vous devrez comparer plusieurs critères importants. Il faut d’abord porter une attention particulière à l’étendue des garanties et aux exclusions. Les garanties correspondent aux événements couverts par votre contrat alors que les exclusions sont des éléments non assurés. Il est nécessaire de faire la distinction entre les exclusions générales et les exclusions particulières. Parmi les exclusions générales, on trouve : les faits volontaires de l’assuré, les faits de guerre, les émeutes, les actes terroristes, les accidents nucléaires, le suicide. Ces exclusions sont incluses dans tous les contrats d’assurance. En revanche, les exclusions particulières ne figurent que dans certains contrats. En effet, il est possible qu’une compagnie d’assurance refuse de prendre en charge les personnes exerçant un sport ou un métier à risques ou encore celles présentant certains antécédents médicaux. Vous l’avez compris, les exclusions particulières doivent être scrupuleusement étudiées.

Les délais de franchise et de carence sont également déterminants. Le délai de franchise correspond à une période exprimée en nombre de jours et pendant laquelle la compagnie d’assurance n’indemnisera pas l’assuré suite à un événement déclenchant la garantie. Il peut varier de 15 à 180 jours selon les contrats. Le délai de carence démarre lors de la conclusion du contrat d’assurance. Pendant cette période, la garantie de l’assureur n’indemnisera pas l’emprunteur. Le délai de carence est généralement compris entre 1 et 12 mois, en fonction du contrat choisi.

Ensuite, vous devrez vérifier la quotité d’assurance. Si le prêt est accordé à plusieurs personnes (co-emprunteurs), il est possible de préciser la proportion du capital assuré pour chacun. Par exemple, si un emprunteur choisit une quotité de 50 %, la moitié du capital restant dû sera remboursée et l’autre restera à sa charge. Il est conseillé d’assurer chaque emprunteur à hauteur de 100 %.

Enfin, le coût doit évidemment être pris en compte. Pour dénicher l’assurance emprunteur la moins chère du marché, n’hésitez pas à comparer les offres.

Utiliser un comparateur d’assurance de prêt en ligne

Le comparateur d’assurance de prêt immobilier en ligne permet de confronter les meilleures offres en quelques clics. Vous pourrez ainsi identifier rapidement quel organisme offre les meilleures garanties au prix le plus bas. Pour cela, il suffit de saisir la nature de votre projet (nouvelle acquisition, renégociation de prêt en cours, changement d’assurance de prêt…), de renseigner les détails concernant le prêt (durée, montant) et votre profil emprunteur. Une liste d’offres correspondant à vos attentes s’affiche en quelques secondes. Il ne vous reste plus qu’à faire une ou plusieurs demandes de devis gratuites pour les comparer plus en détails.

Pour ne pas faire d’erreur et gagner du temps, il est aussi possible de faire appel à un courtier en assurance de prêt immobilier. Ce professionnel vous accompagne dans la mise en place ou le changement de votre assurance et met en concurrence les assureurs.

Vous disposez désormais de toutes les informations nécessaires pour choisir une assurance de prêt optimale et concrétiser votre projet immobilier.